Webdesign

Web design : 17 tendances 2021 à adopter

Publié par Emeline

En moyenne, il est conseillé de revoir son site web au minimum tous les trois ou quatre ans. Ce qui lui permet d’être toujours adapté à l’évolution des technologies, mais aussi à celle des tendances.

Ce qui nous offre l’occasion de faire un point sur ce que vous pourrez implanter dans votre webdesign en 2021. Sans surprise, certaines idées issues de 2020 se confirment, et d’autres prennent de l’ampleur.

Bon à savoir
Besoin d’un web design pour le site de votre entreprise ? Faites appel à un webdesigner freelance disponible immédiatement ! Déposez votre annonce gratuitement sur Graphiste.com.

Vers toujours plus d’illustrations de dessin animé

On observe une nette recrudescence des illustrations en conception Web depuis déjà quelques années. Une tendance qui conforte sa place dans le webdesign de 2021.

webdesign tendance

Et pour cause, les illustrations permettent aux webdesigners de faire preuve de poésie et de laisser libre cours à leur imagination. Flexibles, offrant des possibilités stylistiques innombrables, ces images créent naturellement un lien avec l’internaute.

Elles peuvent ainsi trôner comme élément central d’un site web, ou être utilisées comme simples éléments décoratifs d’arrière-plan.

 

Les effets 3D et de profondeur se multiplient

tendance 3D webdesign

Les tendances webdesign de cette année 2021 tendent vers toujours plus de 3D. Une montée en puissance d’abord permise par la multiplication de logiciels 3D plus performants et accessibles à un plus grand nombre de concepteurs.

Un phénomène qui touche bien sûr les images, mais aussi la typographie. Les effets de profondeur ainsi permis, favorisent très clairement une expérience immersive et extrêmement attractive pour les visiteurs.

Les effets de dégradé et d’ombrage éveillent ainsi l’intérêt et favorisent une navigation plus longue sur la page, diminuant par conséquent les taux de rebond.

De fait, l’animation 3D amène les sites à devenir de plus en plus hypnotiques.

 

Le fait main jusque dans le webdesign

Le design fait main fait partie des grandes tendances du webdesign de cette année 2021. Moins formel, plus naturel, libre et convivial… il n’en demeure pas moins très efficace.

Il permet de surcroît de personnaliser un site web en le débarrassant de sa froideur. Ce style fait maison n’en est toutefois pas à ses premiers essais.

Il bouillonne en effet depuis déjà quelques années, mais c’est aujourd’hui qu’il prend réellement de l’ampleur sur le web.

Le saviez-vous ?
Le fait main se traduit par des polices manuscrites, des images gribouillées, des soulignements, des accentuations au marqueur, des photos personnelles… le tout donnant une impression DIY, simple et accueillante, tout en restant élégante.

 

Les micro-interactions s’animent

L’UX et l’UI design, soit l’amélioration des interfaces et de l’expérience utilisateur, sont bien plus que de simples tendances du webdesign.

En effet, il s’agit là d’éléments essentiels voués à perdurer indéfiniment. Ainsi, si les micro-interactions visant à simplifier les actions des utilisateurs restaient jusqu’ici assez imperceptibles, elles sont en 2021 destinées à s’animer.

Boutons, appels à l’action, instructions, curseurs, produits, illustrations contextuelles, photos… vont donc désormais se mouvoir. Des micro-animations interactives dont le but est de coupler l’utile au ludique.

 

Le texte se fait remarquer

La typographie et les textes sont particulièrement affectés par les évolutions stylistiques du webdesign 2021. À l’heure du contenu roi, il paraît tout à fait logique que les mots tendent à être mis en avant de manière à être mieux vues.

Conception pleine page, bordures minimisées, texte animé, mise en gras… en 2021, les mots cherchent à se faire remarquer et à attirer l’attention du visiteur par tous les moyens à leur disposition.

 

Vers toujours plus de minimalisme

S’il n’est pas nouveau, le minimalisme est toutefois poussé à l’extrême en 2021. Il mise sur toujours plus de simplicité et de dépouillement, il va à l’essentiel.

En bref, il nous rappelle que l’absence de frivolité et de gadgets inutiles sont terriblement efficaces sur le web.

Pour autant, s’il est sobre le minimalisme n’en reste pas moins très graphique et stylistiquement satisfaisant.

 

Retour dans les années 90

Voici une tendance qui fait directement appel à nos sentiments nostalgiques. Les symboles des années 90 font ainsi leur grand retour et s’invitent dans la conception web actuelle.

Pour cela, elle combine le style des structures et les codes très basiques de l’époque, à la technologie actuelle.

Sans être véritablement vintage puisque trop récentes, les années 90 jouent la carte de la vieille école, à l’époque de la montée de Windows et de la popularisation des ordinateurs.

L’intégration de ce style années 90 exploite ainsi la créativité rétro des webdesigners.

 

La discordance devient tendance

La discordance, l’aléatoire, les défauts, le flou, le bruit, les effets de distorsion… bref, tout ce que vous tentiez d’éviter jusqu’ici sont à présent très recherchés.

Un effet de style directement lié à notre actualité troublée et incertaine.

Le saviez-vous ?
Tout ce qui traduit cette discordance est utilisé en 2021 en webdesign, et cela passe par l’utilisation de typographies mixtes, d’espacements aléatoires, de couleurs étranges, etc. On touche ainsi presque du doigt l’anti-design.

 

Vers des couleurs de plus en plus expérimentales

Si les tendances graphiques tendent clairement vers des coloris pastel, la conception Web s’offre la liberté d’être un peu plus expérimentale.

L’année 2021 s’offre ainsi le luxe de dépasser les tendances chromatiques en tant que telles, et tend vers l’expérimentation de mélanges de couleurs fortes.

Les combinaisons sont surprenantes et visent à créer des effets radicaux et très différents de ce que l’on a l’habitude de voir. Cette tendance fait très clairement écho à celle de la discordance abordée précédemment.

 

Les sites web prennent la parole

Les chatbox continuent à interagir avec les internautes. Le développement de l’intelligence artificielle permet de plus en plus de messages utiles. Et, surtout, les robots ont appris pour avoir déjà été utilisés l’an dernier.

Source : Oui SNCF

Les internautes aiment que ces petites boîtes aient du répondant 24 h/24 et 7 jours/7. Par ailleurs, les chatbox facilitent l’adaptabilité du site pour les personnes présentant des handicaps, ce qui les rend encore plus utiles.

 

Les backgrounds s’animent

La vidéo a fait l’objet de nombreux articles sur notre blog, et dernièrement nous avions évoqué l’utilisation de ce media en arrière-plan des sites internet.

Si vous vous baladez sur le web, vous remarquerez que le contenu vidéo a réellement envahi nos écrans et qu’il se place de plus en plus en background.

Background vidéo

Aujourd’hui la vidéo ne sert plus seulement à divertir l’utilisateur et/ou à diversifier le contenu d’une page web.

L’objectif est de fournir visuellement des informations pertinentes aux internautes qui ne prennent plus le temps de lire les textes d’un site, et de capter leur attention.

De plus, cette tendance va de paire avec l’envie de plonger les utilisateurs dans une expérience de contenu immersive.

 

Les AMPs évoluent avec les AMPs Stories

Comme vous le savez, pour qu’un site soit bien référencé, il doit être responsive. Mais sur mobile, il doit également posséder un temps de chargement très rapide.

Les Accelerated Mobile Pages (AMP) ont justement été créées dans le but de fournir aux mobinautes du contenu très rapidement grâce à un codage qui permet aux sites de se charger plus vite sur les smartphones.

À retenir
Les mobinautes sont encore plus pressés que les internautes et l’utilisation des pages AMPs s’avère également bénéfique pour le positionnement Google sur Mobile.

Google AMP Stories

La plupart des CMS proposent leurs plugins, mais il est fortement conseillé de personnaliser ses pages AMPs pour un rendu plus professionnel. La personnalisation ira d’ailleurs plus loin qu’en 2019 grâce à l’apparition des AMPs Stories.

À l’instar des réseaux sociaux, Google vous permet d’ajouter des images, des vidéos et des animations sur vos AMPs pour plonger les mobinautes au coeur d’un storytelling captivant.

 

Les menus changent de forme

Les sites vont encore plus loin que le responsive design. Ils sont maintenant pensés directement pour une utilisation sur écran mobile.

C’est ainsi que les menus, traditionnellement en haut des écrans d’ordinateur, se déplacent vers le bas. Ils répondent ainsi à l’utilisation habituelle des smartphones : c’est en bas que l’on pose son doigt pour naviguer !

 

Encore inconcevable il y quelques années, l’une des tendances qui bouscule le très célèbre menu hamburger est le scroll horizontal pour les menus, notamment sur le mobile.

menu-horizontal-mobile

Importé depuis les applications mobiles, ce concept prend peu à peu sa place sur le web.

 

Une attention particulière pour les textures

En cherchant à aller vers toujours plus de réel dans le monde virtuel, le webdesign 2020 va de plus en plus mettre l’accent sur les textures.

Les visuels seront ainsi ancrés dans la réalité, presque solides. Il sera possible de voir le grain du bois, les plis du tissu, que ce soit pour les fonds de pages, pour les bandeaux, ou pour les photos des produits.

Si ceux qui consultent votre site internet ont envie de tendre la main pour le toucher, c’est que vous êtes sur la bonne voie

 

Du Material Design dans tous les sens

Le Flat design a été très (trop ?) présent ces dernières années. Il flattait nos envies de simplicité, avec une iconographie simple et des couleurs uniformes.

réussir un design isometric graphiste

Le Material Design, initié par Google (hé oui !) ne s’écarte pas trop du Flat Design mais il y ajoute de la perspective, des ombres, des formes géométriques et même du mouvement. Il y a de la vie dans le Material Design.

Material Design

Et comme la firme de Moutain View met tout à disposition pour que chacun puisse intégrer ce type de design dans ses pages, il va très certainement continuer à faire des petites pages en 2021.

Je vous propose de jeter un oeil à cet article qui regroupe 30 ressources pour le material design.

 

De la place pour le vide

Les stars du rangement sont aussi passées par le webdesign. Les sites surchargés sont définitivement oubliés : en 2020, le webdesign se veut épuré.

Vous utiliserez plus d’espaces blancs (ou monochromes) afin de mettre en avant vos messages et vos produits. Même les illustrations se mettent à la diète, le line art gagnant en force.

Web design minimaliste
Une autre manière d’appliquer cette tendance consiste à opter pour du split content : un écran partagé sur lequel image et contenu textuel se répartissent harmonieusement.

 

La réalité augmentée s’installe

D’abord très utilisée dans les jeux vidéos, de nombreuses marques e-commerce se sont emparées de cette nouvelle technologie pour proposer à leurs utilisateurs une expérience unique.

En effet, la réalité augmentée peut facilement être mise en place car son utilisation est possible sur tout appareil disposant d’une caméra. Vous pouvez donc proposer aux internautes de tester en direct une paire de lunette, un chapeau, etc.

Ikea a par exemple créé son application Place pour vous permettre de visualiser exactement le rendu d’un produit chez vous.

 

En 2021, ces tendances en webdesign seront des valeurs sûres. Attention cependant : s’appuyer sur des tendances ne signifie pas brider votre créativité, bien au contraire. Le split content peut être déstructuré, par exemple. Soyez vous-même dans ces cadres !

Si vous souhaitez déléguer ce travail à un professionnel, pensez à Graphiste.com et trouvez un freelance disponible pour vous accompagner dans vos projets web.

Avant de partir… Ne manquez pas les tendances graphiques 2021 pour cette nouvelle année.

4 Commentaires

  • Bonjour, merci pour cet article.
    Que voulez vous dire par “La plupart des CMS proposent leurs plugins, mais il est fortement conseillé de personnaliser ses pages AMPs pour un rendu plus professionnel. La personnalisation ira d’ailleurs plus loin en 2019 grâce à l’apparition des AMPs Stories.” ? Vous avez oublié de changer la date 2019 => 2021 ou vous introduisez une comparaison avec 2019 mais vous avez oublié le “qu'” “plus qu’en 2019” ?
    Merci

Laissez un commentaire