Webdesign

Web design : le guide du mode sombre

Publié par Valentin Thomas

Limitant la fatigue oculaire et offrant plus de confort dans les environnements peu lumineux, le mode sombre est déjà utilisé par les designers des sites et applications les plus connues.

Google Maps, Twitter ou encore Pinterest le proposent par exemple à leurs utilisateurs.

Pourquoi et comment l’utiliser ? Réponse dans cet article qui vous fera peut-être passer du côté obscur de la force.

 

Pourquoi proposer un mode sombre à vos utilisateurs ?

dark mode web design mode sombre application mobile

1. Pour l’image

Souvent associé avec le pouvoir, l’élégance et le prestige, le noir (ou un gris foncé, nous y reviendrons) peut être adapté pour des entreprises dans le sport ou le luxe, entre autres secteurs d’activité.

Les services de streaming et consoles de jeu optent également pour des interfaces de ce type pour matcher avec l’ambiance tamisée de votre salon.

2. Pour des pages avec peu de texte

  • Le texte noir sur fond blanc ayant une meilleure lisibilité, il est conseillé de mettre les grands blocs de texte sous ce format.
  • Pour des pages plus légères textuellement, le mode sombre peut en revanche être approprié.

3. Pour soulager les yeux

Surtout pour les applications et sites ayant vocation à être utilisés longtemps (et à plus forte raison la nuit) une interface sombre peut réduire la fatigue oculaire.

Le pourquoi étant réglé, passons au comment. De nombreuses techniques et conseils existent si vous souhaitez passer votre site ou application en mode sombre.

 

Préférez le gris foncé


Un design en mode sombre n’a pas à être en blanc immaculé sur un noir des plus profonds.

Ce contraste élevé risque même d’être douloureux à regarder. Le gris foncé réduit la fatigue oculaire et le contraste entre le texte et votre fond. De plus, cette nuance permet d’offrir un panel de couleurs, mises en avant et profondeur qui sont plus faciles à voir que sur un noir pur.

Material design recommande #121212 comme fond de template en mode sombre, qui vous offrira tous les avantages cités ci-dessus tout en laissant une impression de noir à un œil non averti.

 

Choisissez vos couleurs primaire et secondaire

dark mode couleur mode sombre ux Ui webdesign

Pour votre couleur primaire, optez pour une couleur claire avec assez de saturation pour ressortir quelle que soit la situation, mais pas trop saturée pour éviter qu’elle ne « vibre » sur fond sombre.

Cette couleur sera utilisée pour vos fonds, bordures et votre texte, assurez-vous donc que la lisibilité soit optimale qu’on écrive dessus ou dans cette couleur.

  • Deux choix s’offrent à vous pour la couleur secondaire : une teinte plus discrète qui met en valeur votre couleur primaire ou un ton tout aussi clair.
  • Le deuxième choix est cependant exclu si votre interface a un besoin important de prioriser certains éléments.

 

Calibrez vos blancs

calibre blanc dark mode sombre application UX

La couleur de base pour un mode sombre est le blanc pur (#FFFFFF) mais cette teinte aurait tendance à « vibrer » sur un fond foncé. Google Material Design recommande d’utiliser un blanc légèrement plus foncé :

  • Les textes cruciaux devraient avoir une opacité de 87%
  • Ceux d’importance moyenne de 60%
  • Les moins importants de 38%
Notre conseil
Un texte clair sur fond sombre peut apparaître plus gras qu’un texte sombre sur fond clair. Utilisez une graisse plus légère pour votre mode sombre

 

Définissez vos niveaux

Alors que les thèmes clairs utilisent les ombres pour mettre en relief leur page (boutons, animations lors du clic etc.) les thèmes sombres misent sur les transparences, vu que la profondeur est plus dure à déterminer sur ce type de fond.

Commencez avec trois niveaux : 0, -1 et 1. Vous pouvez en créer plus, mais attention à ne pas donner le vertige à vos visiteurs.

 

Sombre comme l’espace

Nous l’avons déjà mentionné, la lisibilité est moindre sur fond sombre que sur fond clair. Pour pallier à cela, distribuez généreusement des zones d’espace dans votre design pour améliorer la lisibilité et rendre vos éléments plus perceptibles.

 

Les erreurs à éviter avec le mode sombre

Vous avez méticuleusement étudié les couleurs possibles pour votre interface web et vous avez opté pour un design sombre ? C’est un bon choix pour instaurer une ambiance élégante, et il est tout à fait adapté pour les jeunes adultes.

Mais le noir appauvri souvent la lisibilité du contenu et si vous ne faites pas attention à certains détails, vous risquez de faire fuir vos visiteurs.

Pour utiliser correctement une interface sombre, voici quelques erreurs à ne pas commettre.

1. Ne pas laisser d’espaces blancs

Dans notre cas nous devrions peut-être appeler cela « espaces noirs » ? Trêve de plaisanterie, cette notion revient souvent en web design mais il est important d’insister dessus, surtout si votre interface est sombre.

La couleur noire alourdie le design et donne une impression d’encombrement.

Vous devez laisser respirer vos éléments pour que vos visiteurs puissent payer attention à tout ce qui se trouve sur votre site.

Les espaces blancs serviront aussi à le guider dans sa lecture.

Prenez par exemple le site de Yukie Nail. Le background est entièrement noir, pourtant le design est réussi car les images et les textes sont assez espacés.

Espaces blancs

2. Oublier d’adapter la taille du texte…

Nous sommes habitués à lire sur fond blanc, alors lorsque nous passons sur un background sombre la lecture est naturellement plus difficile.

Vous devez prêter attention à la lisibilité de votre texte par le biais :

  • De l’interligne : elle doit être plus élevée que d’habitude
  • Des espaces blancs entre vos paragraphes : ces derniers doivent d’ailleurs être plus courts, n’hésitez donc pas à sauter des lignes régulièrement.
  • De la taille de police : n’écrivez pas en-dessous de 12px

Notez que plus votre police d’écriture sera grande, plus vous devrez laisser de l’espace blanc autour de votre texte.

Texte sombre

Source : TTP

3. … sa couleur…

Toujours dans un soucis de lisibilité vous ne devez pas négliger la couleur de votre texte. Si vous optez pour des couleurs vives vos visiteurs finiront par avoir mal aux yeux.

Vous devez donc trouver le contraste parfait entre l’arrière-plan sombre de votre site et la couleur claire de votre texte.

Vous pouvez rester dans la simplicité avec des tonalités variant du blanc au gris.

Pour faire votre choix, l’idéal est de faire des essais avec différents backgrounds. Vous verrez que le blanc n’est pas forcément la meilleure solution sur un arrière-plan totalement noir.

Couleur texte

4. … et sa police d’écriture

Dernier aspect à prendre en compte pour la lisibilité de votre texte : la police d’écriture.

Il existe toute sorte de typographies, de la plus simple à la plus fantaisiste. Mais sur une interface sombre, vous devez rester dans la simplicité.

La police sans-serif est certainement le meilleur choix, mais beaucoup de designers optent pour une police serif à cause de l’élégance quelle apporte au design.

Je vous conseille d’utiliser une police serif uniquement pour les titres. Appliquée au corps du texte vous constaterez que ce dernier est plus difficile à lire.

Notre conseil
Si vous souhaitez à tout prix utiliser une police serif dans votre interface, veillez à augmenter la taille de la police.

5. Choisir une palette de couleurs trop vive

Je suis navrée de vous l’annoncer, mais vous pourrez difficilement combiner des couleurs vives à une interface sombre.

Regardez plutôt l’exemple ci-dessous :

Couleur interface

Vous voyez que l’utilisation de couleurs trop vives fonctionne moins bien sur un fond noir que sur un fond clair.

De la même manière, vous ne pourrez pas utiliser des couleurs sombres.

Quelle est la bonne solution dans ce cas ? Encore une fois : la simplicité. Limitez-vous à une ou deux couleurs et intégrez des tons pastels.

 

Conclusion

Souvent utilisée pour des designs minimalistes et élégants, l’interface sombre doit toutefois être développée avec précaution. Vous ne pourrez pas tout faire.

Notez également que ce type de web design n’est pas approprié si votre site contient beaucoup de texte (un blog par exemple).

Que vous suiviez la tendance ou soyez un fan inconditionnel du mode sombre depuis son apparition, ces conseils sauront vous aiguiller vers des designs qui seront sollicités par vos utilisateurs.

Besoin d’un graphiste pour assombrir votre interface ? Rendez-vous sur Graphiste.com !

1 Commentaire

Laissez un commentaire