Webdesign

E-commerce : les 6 meilleures pratiques UX en 2020

Publié par Solenne Ricard

Aujourd’hui, des millions de consommateurs procèdent quotidiennement à leurs achats en ligne. Une pratique qui ne cesse de croître et qui devrait même augmenter de 19 % en 2020.

Toutefois, pour parvenir à convertir les visites de votre site e-commerce en ventes, certaines bonnes pratiques d’UX doivent être assidûment observées.

 

1. Définissez vos profils clients (Buyer personas)

Disposer d’une belle interface est loin de suffire à assurer la pérennité de votre site de vente en ligne. Collecter et analyser les données est essentiel afin d’offrir à votre visiteur (et acheteur potentiel) une interface fonctionnelle et intuitive qui mette tout en oeuvre pour faciliter au maximum son achat.

Bon à savoir
Pour y parvenir, il vous faut donc parfaitement connaître votre clientèle, en analysant sa façon de naviguer, de lire et de réagir. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les données fournies par Google Analytics, qui vous aideront à définir vos personas d’acheteurs.

D’autres outils peuvent vous y aider tels que :

  • l’enregistrement de session,
  • les cartes thermiques,
  • l’analyse des ventes,
  • les sondages clients,
  • l’analyse des sites concurrents.
Cette dernière est d’ailleurs votre seule source de données si vous concevez une toute nouvelle boutique en ligne.

Comprendre le parcours client vous permettra en outre de répondre plus facilement à ses attentes. Il existe cinq principaux profils de consommateurs sur internet, et les connaître vous aidera à vous adapter :

  • Les acheteurs, qui savent exactement ce qu’ils veulent (et le veulent rapidement).
  • Les flâneurs, qui prennent le temps de visiter différentes boutiques en ligne pour des achats futurs.
  • Les chercheurs ou comparateurs, qui collectent les informations (produits, prix, avis, etc.).
  • Les chasseurs de bonnes affaires et les économes.
  • Les acheteurs ponctuels ou novices.

 

2. Veillez à la vitesse de chargement de vos pages

Les chiffres sont clairs, le taux de rebond augmente sensiblement lorsque le temps de chargement des pages d’un site Web prend plus de 3 secondes.

Attention
Pour chaque seconde d’attente excédentaire, vous perdez 7 % sur votre taux de conversion.

Ce temps de charge est directement lié à vos décisions au cours de la conception de votre site e-commerce. Vidéos et images ont ainsi un lourd impact sur la vitesse de chargement de vos pages.

Pour les alléger et diminuer la durée de charge vous pouvez :

 

3. Pensez au commerce mobile

D’ici 2021, 54 % des ventes en ligne devraient être réalisées sur un support mobile. Une évolution significative à laquelle votre site e-commerce doit être préparé.

application mobile screenshot graphiste freelance

Afin d’augmenter votre taux de conversion mobile, votre site doit :

  • bénéficier d’une vitesse de chargement optimisée,
  • être pourvu d’une navigation mobile adaptée, grâce notamment à un menu et un panier faciles d’accès,
  • être pourvu de boutons accessibles à toutes les mains (quelle que soit la taille de leurs doigts).

 

4. Optez pour un design simple et efficace

L’ajout d’éléments ou de décorations non essentielles est à proscrire en e-commerce.

Le design doit avant tout aider la conversion et ne doit en aucun cas détourner votre visiteur de son objectif d’achat. Tous les éléments de votre site doivent servir un unique but : augmenter vos ventes.

 

5. Évitez de faire perdre son temps à votre client

Votre visiteur ne doit jamais se perdre sur votre site internet au risque de le voir partir. Le processus d’achat de vos produits doit être le plus simple et le plus rapide possible.

Les informations tarifaires doivent être claires tout comme les options d’expéditions. Évitez-lui les mauvaises surprises :

  • insérez des indicateurs de progression, à prévoir pour les étapes de paiement et d’inscription.
  • Usez d’appels à l’action clairs et pertinents.
  • Travaillez vos URL afin que celles-ci offrent un chemin clair (exemple.com/categorie/produit).
  • Développez une navigation intuitive.
  • Indiquez visiblement la disponibilité du produit.
  • Insérez des filtres dès lors que votre base de produits comprend plus de 100 références.
  • Utiliser de bonnes photographies et proposez le zoom.

 

6. Testez et analysez vos données en continu

Même avec une analyse préalable, votre public cible est unique et demande donc à vivre une expérience tout aussi unique lorsqu’il se rend sur votre site. Celui-ci doit donc s’adapter en continu afin de répondre aux exigences de votre public.

Bon à savoir
Testez régulièrement votre site et demandez l’avis de vos clients. Appuyez-vous sur vos données de fidélité et sondez vos clients de confiance. Attention ici, il vous faudra bien séparer ce qui relève du commentaire constructif, des goûts personnels de chacun.

Choisissez les bons indicateurs de performance clés (KPI) pour suivre et analyser vos changements :

  • Croissance des ventes.
  • Taux de conversion.
  • Coût d’acquisition client (CAC).
  • Taux de rebond.
  • Montant de commande moyenne.
Après chaque modification de votre site, vous devez vérifier les principaux KPI et analyser les éventuels changements de comportement de vos visiteurs.

 

Toute évolution de ces KPI, à la suite de transformations apportées au site, est un indicateur précieux qui vous permet d’établir un bilan de l’expérience client.

Laissez un commentaire