MISSIONS FREELANCES
Web

6 conseils pour améliorer le référencement naturel de vos images

Publié par Charlotte Chollat

Les images jouent un rôle important sur votre site internet et vos réseaux sociaux. Elles permettent de découper un long texte et de rendre la lecture plus agréable, elles rendent le contenu plus facile à partager et aident les internautes à mieux comprendre vos propos.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Pour toutes ces raisons votre composition graphique doit être réussie, et si la qualité semble dominer lors de la création d’une image, la notion de SEO ne doit pas pour autant être mise de côté. Elle est essentielle au bon référencement de votre contenu.

De sa création à son intégration sur un site web, voici quelques conseils pour améliorer le référencement naturel d’une image.

1. Nommer son fichier correctement

Google se sert du nom de vos fichiers pour référencer vos images et les proposer aux internautes selon leurs recherches.

Donc si vous voulez partager sur votre blog une belle infographie sur les différents types de cafés, évitez de nommer votre fichier de la sorte : IMG_02681.jpg. Ce nom est incompréhensible et ne donne aucun indice quant au contenu de l’image.

Renommez votre fichier avec une courte description. Dans notre cas on pourrait écrire infographie-type-cafes.jpg.

Nom fichier SEO

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

Notre conseil
Si vous le pouvez, ajoutez le mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner au début du nom de votre fichier.

2. Choisir le bon format

Si vous possédez quelques connaissances en SEO vous savez que la vitesse de chargement d’un site est prise en compte lors du référencement naturel.

Aussi, si vous lisez régulièrement notre blog, vous vous souvenez peut-être qu’il est possible d’alléger le poids d’un site – et donc d’augmenter sa vitesse – en compressant les fichiers CSS.

Mais ce n’est pas tout. La vitesse de chargement d’un site web est également déterminée par le format des images. Il est donc essentiel de bien le choisir avant d’importer votre média.

La plupart du temps vous aurez à choisir entre le JPG et le PNG.

  • Le JPG est essentiellement utilisé pour les photos. Il peut être compressé pour obtenir un fichier d’une petite taille, ce qui est une bonne chose pour la vitesse de votre site web. Toutefois, n’abusez pas trop de la compression au risque de perdre en qualité.
  • Le PNG permet de garder un fond transparent, vous pourrez donc l’utiliser pour votre logo, les arrière-plans ou encore les infographies.

Après ces deux formats très populaires vous pourriez être tenté d’utiliser le GIF. Privilégiez ce format pour des images animées.

3. Compresser pour le web

Après le format, la taille de votre fichier peut avoir un impact considérable sur la vitesse de chargement et la performance de votre site web.

Plus votre fichier sera lourd, plus votre site sera lent, ce qui entraînera automatiquement :

  • Un taux de rebond élevé : les internautes abandonneront rapidement votre site
  • Une perte du nombre de pages vues et une diminution de la durée des sessions utilisateurs : évoluant dans ce sens, ces deux paramètres sont néfastes pour le SEO
  • Un chargement des pages lent : l’impact est à la fois négatif pour l’expérience utilisateur et pour votre position dans les résultats de recherche

Heureusement, il existe différentes solutions pour compresser votre image. Vous pouvez utiliser Photoshop ou d’autres outils en ligne tels que Compressor et I Love Img.

Compression images SEO

4. Faire preuve d’originalité

Si tout le monde utilise les mêmes images provenant de librairies en ligne, votre contenu sera dépourvu d’originalité et Google aura beaucoup de mal à afficher le contenu le plus pertinent pour l’internaute.

À l’inverse, en créant un visuel unique et en l’ajoutant à votre site web, vous donnez à Google l’opportunité d’indexer votre site et de le séparer de la concurrence. De fil en aiguille vous apparaitrez dans les premiers résultats de recherche.

Pour obtenir des images originales et de bonne qualité vous pouvez là encore utiliser des outils en ligne comme Canva, ou faire appel à un graphiste professionnel sur Graphiste.com.

5. Créer un sitemap d’images

Si vous souhaitez augmenter la probabilité pour que les internautes trouvent vos images durant leurs recherches, vous pouvez créer un sitemap d’images et le soumettre à Google via Google Search Console.

Ce procédé permet tout simplement d’indiquer à Google les images que vous possédez sur votre site web.

Si vous souhaitez coder vous-même votre sitemap, vous pouvez utiliser cet extrait de code, à personnaliser bien entendu :

<?xml version= »1.0″ encoding= »UTF-8″?>
<urlset xmlns= »http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9″
xmlns:image= »http://www.google.com/schemas/sitemap-image/1.1″>
<url>
<loc>http://example.com/sample.html</loc>
<image:image>
<image:loc>http://example.com/image.jpg</image:loc>
</image:image>
<image:image>
<image:loc>http://example.com/photo.jpg</image:loc>
</image:image>
</url>
</urlset>

Si vous utilisez WordPress, plusieurs plugins peuvent vous aider à créer et soumettre votre sitemap tel que Udinra All Image Sitemap.

6. Inclure la balise Alt

L’optimisation SEO de votre image se poursuit lors de son intégration sur votre site.

En plus de nommer correctement votre fichier vous devez ajouter un texte alternatif dans la balise <alt>. Ce texte améliore encore une fois la compréhension de Google concernant le contenu de votre image, et il participe à l’expérience utilisateur.

En effet, si pour une quelconque raison votre image n’arrive pas à s’afficher à l’écran d’un internaute, ce dernier verra votre texte alternatif et saura pas conséquent de quoi traite votre illustration.

Balise alt image seo

Comme pour le nom de votre fichier, essayez d’inclure un mot-clé dans votre balise <alt>.

 

En couplant nos nombreux conseils graphiques à ces petites astuces SEO vos images participeront au référencement naturel de votre site.

Elle participeront également à l’augmentation de vos conversions.

Enfin, n’oubliez pas que le SEO de votre site se travaille dès sa création ! Pour en savoir plus, jetez un oeil aux éléments à prendre en compte pour optimiser le SEO de votre web design.

6 conseils pour améliorer le référencement naturel de vos images
5 (100%) 7 votes

Laissez un commentaire