Conseils graphiques

Les secrets d’une bannière pub réussie

Publié par Mélanie De Coster

Regardez une page internet. N’importe quelle page. En plus du titre, du texte, des images, du menu, elle comporte presque certainement des petits rectangles qui font tout pour attirer votre attention et que vous cliquiez dessus.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Ces bannières publicitaires restent encore très efficaces aujourd’hui… à condition qu’elles soient construites dans les règles de l’art ! C’est le moment d’apprendre comment créer la vôtre.

 

Les bonnes dimensions pour une bannière

Comme dit plus haut, une bannière publicitaire se présente la plupart du temps sous la forme d’un rectangle, affiché en haut de la page ou sur une colonne de droite. On en voit même sur Facebook.

Sur Google Adsense, vous retrouverez les formats et dispositions qui semblent les plus efficaces. Dans le haut de la liste, vous avez :

  • 300×250 : qui est presque un carré, en réalité. Il fonctionne particulièrement bien quand il est intégré dans le contenu d’un texte ou à la fin d’un article.
  • 336×280 : ses résultats et ses emplacements les plus performants sont identiques à ceux du 300×250.
  • 728×90 : il s’agit de la classique bannière rectangulaire que l’on retrouve en haut des pages.
  • 300×600 : ce format impressionnant sera préféré pour les publicités qui misent tout sur le visuel.
  • 320×100 : un format qui sera réservé aux utilisations sur mobiles.

Méfiez-vous des formats expand, qui s’étalent lorsque l’internaute passe la souris au-dessus de l’image. Bien qu’encore répandus, ils ne sont pas toujours bien lus par les navigateurs, ils peuvent ralentir les pages… et ils sont souvent considérés comme intrusifs par les utilisateurs.

Ils pourraient être contre-productifs pour votre communication.

 

Choisissez le bon format de fichier

Ne concevez pas des bannières trop lourdes, qui seraient longues à charger. Aujourd’hui, la rapidité peut faire toute la différence entre une campagne de communication réussie et une autre.

L’usage est de prévoir un fichier qui ne dépasse pas 50 Ko et Google Adwords recommande de ne pas aller au-delà de 150 Ko.

Notre conseil
Préférez les formats JPG ou PNG pour des images fixes et les GIF pour les bandeaux animés (qui ne devraient pas durer plus de 30 secondes… sans boucle).

 

Les 3 éléments indispensables de votre bannière

bannière web sérieuse pour banque Freelance graphiste

N’oubliez pas de toujours attribuer un but à une bannière, c’est l’une des règles de base du marketing. Ce peut être de générer un achat, une inscription à une newsletter, une demande d’information…

Mais quoi qu’il en soit, la mission que vous attribuerez à cet espace publicitaire doit être lisible aussi pour les internautes.

Pour cette raison, votre bannière doit absolument contenir trois éléments :

  • votre logo, pour permettre de vous identifier ;
  • un produit, sous forme visuelle si possible ;
  • votre call-to-action (CTA).

Résumez votre CTA en moins de trois mots (« en savoir plus », « inscrivez-vous », « commandez ») et inscrivez-le dans un bouton.

 

Les astuces qui feront la différence

Jouez sur les réflexes naturels des yeux. Comme celui d’aller regarder ce qui se situe dans un cadre : entourez vos bannières d’un fin filet gris ou noir pour les faire encore mieux ressortir.

bannière mode banner ads pour graphiste

Soyez cohérent avec votre image de marque : les personnes qui cliqueront sur votre bandeau ne doivent pas avoir l’impression de s’être trompées quand ils arriveront sur votre page.

Mais, si vous achetez en direct votre espace publicitaire, sans passer par une centrale d’achat, rien ne vous interdit de concevoir des bannières qui sauront s’intégrer dans la page qui les hébergera, en reprenant en partie leurs teintes principales ou leur charte graphique.

 

C’est également une manière de personnaliser le message en fonction de la cible visée, même si cela peut être plus compliqué à gérer.

Demandez l’aide d’un graphiste freelance professionnel pour la conception de votre bannière !

Laissez un commentaire