Comment créer l’infographie parfaite ?

créer une infographie avec graphiste.com

Sur Graphiste.com, recevez rapidement des devis pour réaliser votre projet Branding. Trouver un freelance disponible

Aujourd’hui, les infographies sont de plus en plus nombreuses sur la toile : le mélange entre du texte et des images pertinents facilite la compréhension et encourage le lecteur à rester sur le site. En effet, on constate que les pages web contenant une infographie ont facilement plus de succès que les autres. Créer une infographie est un formidable moyen pour attirer du monde sur son site tout en faisant passer son message de manière claire et, surtout, rapide.

Concrètement, les internautes apprécient le fait de pouvoir parcourir une image, de façon plus ou moins ludique, dans le but de comprendre quelque chose.

Mais encore faut-il que votre infographie soit réussie. Dans cet article, nous n’allons pas vous parler du contenu : tout et n’importe quoi peuvent être présentés sous forme d’infographie (les concepts les plus étranges peuvent parfois être les plus réussis d’ailleurs) !

Bien sûr, plusieurs conseils sont à prendre en compte pour concevoir ces supports de la meilleure façon possible. Une image est toujours plus parlante qu’un texte, mais c’est pourtant avec des mots que nous allons vous parler des infographies.

 

Une infographie : qu’est-ce que c’est exactement ?

Une infographie

L’infographie est communément définie comme la représentation visuelle d’une information ou de données. Elle consiste à combiner plusieurs éléments tels que du texte, des graphiques, des images, des diagrammes ou encore des vidéos. Il s’agit d’une méthode éprouvée qui permet de présenter des données autrement afin d’en faciliter la compréhension. En voyant une image ou une vidéo colorée, les lecteurs enregistrent plus rapidement les informations et comprennent plus vite les problématiques les plus complexes.

Le terme infographie est la fusion des mots « graphique d’informations » : il consiste à créer un format visuel qui présente une information autrement pour qu’il soit facile à comprendre. La représentation graphique doit raconter un fait ou une histoire en marquant les esprits des lecteurs. Le message véhiculé doit également être convaincant.

Lorsque l’infographie utilisée est efficace, il permet aux lecteurs de comprendre et d’assimiler plus vite une grande quantité de données, sans avoir à lire un long texte. La présence d’une infographie au début d’un article permet de mettre les internautes dans le bain du contenu qui va suivre. Si le sujet l’intéresse, il sera curieux de continuer à lire la suite.

 

1- Qu’appelle-t-on une bonne infographie ?

Lorsqu’une infographie a été bien conçue, elle raconte efficacement une histoire ou transmet un message précis et spécifique. L’information transmise est concise, instructive, facile à appréhender et attrayante.

Pour atteindre ces objectifs, il est recommandé d’étudier les habitudes de l’audience que vous ciblez. L’infographie est une combinaison de plusieurs éléments visuels. Il faut bien contrôler le flux de l’infographie pour trouver l’équilibre parfait de l’ensemble et pour obtenir le résultat escompté.

2- L’infographie sur les réseaux sociaux

Avec le développement des réseaux sociaux, l’infographie connait également un essor fulgurant. Les marques ont constaté que le taux de lecture augmente et atteint 80 % lorsqu’elles communiquent à travers des éléments visuels. En général, l’infographie est utilisée pour attirer de nouveaux clients, mais aussi pour éduquer les internautes afin de les inciter à suivre les pages des professionnels. En 2020, 67 % des spécialistes du marketing B2B ont publié des infographies pour booster leurs stratégies de communication.

 

Comment partager et favoriser le partage d’une infographie ?

Lorsque vous publiez une infographie sur les réseaux sociaux dans le but qu’elle soit partagée massivement, il est recommandé de suivre des règles précises. D’abord, veillez à définir le bon format pour chaque interface. Ensuite, déterminez le type de contenus à privilégier. Enfin, apprenez à bien utiliser le format Carrousel pour vos publications à partager.

 

1- Comment définir le bon format ?

Le format des publications sur les réseaux sociaux a évolué au rythme des nouveautés technologiques. L’infographie s’est considérablement développée depuis la crise sanitaire du Covid-19. La taille et les dimensions des images publiées sur les réseaux sociaux ont également changé. Il faut noter que ces nouvelles tailles et dimensions continueront d’évoluer dans les années à venir pour répondre aux nouvelles exigences des plateformes. Voici les formats et les dimensions des infographies publiées sur les réseaux sociaux les plus utilisés :

  • Les infographies publicitaires et le carrousel sur Facebook : 1080 x 1080 pixels. Les fichiers ne doivent pas dépasser 30 Mo et les vidéos 4 Go ;
  • Sur Instagram : 1080 x 1920 pixels ;
  • Sur LinkedIn : 1200 x 627 pixels pour les publications et 300 x 300 pixels pour les logos en PNG en JPEG ou en GIF ;
  • Sur Twitter : 1080 x1080 pixels pour les images, les vidéos ou les GIFs ; 800 x 800 pixels ou 800 x418 pixels pour un support carrousel ;
  • Sur TikTok : 1080 x 1920 pixels pour les images et les vidéos.

2- Quels types de contenus faut-il privilégier pour maximiser le partage ?

Si les images et les GIFs sont très appréciés, les infographies sont également très populaires. Attractives et percutantes, ces publications seront visionnées et partagées par de nombreux internautes. Elles doivent être bien travaillées afin d’attiser la curiosité des lecteurs.

Plusieurs astuces vous permettent d’augmenter la visibilité de vos infographies et de booster son partage. Accompagnez-les de sons pour retenir l’attention. Organisez un évènement online avec des lots à gagner pour attirer l’attention de vos clients potentiels (jeux-concours, quizz, etc.).

3- Le format carrousel, qu’est-ce que c’est ?

Le Carrousel est un contenu qui s’est largement développé sur Instagram depuis 2015 et sur LinkedIn depuis 2018. Il s’agit d’une publication composée d’un maximum de 10 photos et vidéos, mais qui ne constitue qu’un seul encart.

Cette présentation permet de raconter une histoire ou de présenter un enchaînement d’idées. Ce type de publication vous permet de retenir plus longtemps l’attention des lecteurs et d’améliorer votre cote aux yeux de l’algorithme de Google. Le format Carrousel vous assure un taux d’engagement plus élevé et la possibilité de créer une publication basée sur du storytelling.

Le Carrousel a largement contribué au développement de la créativité. Actuellement, vous pouvez trouver une plus grande variété de contenus. Lorsque votre publication est bien élaborée, votre carrousel sera consulté et largement partagé sur les réseaux sociaux. Commencez par un titre impactant, racontez une histoire qui intéresse l’audience ciblée et achevez avec un call to action qui poussent les lecteurs à prendre une décision.

 

Comment mettre à jour une infographie ?

Si vous vous êtes rendu compte que votre infographie n’est pas parfaite et qu’elle ne vous a pas permis d’atteindre vos objectifs, vous pouvez effectuer une mise à jour. Pour réussir cette tâche, suivez les conseils suivants :

  • Remplacez les images de mauvaise qualité par des photos en haute définition ;
  • Intégrez des données à jour et qui répondent aux besoins des personnes ciblées ;
  • Soyez organisé en effectuant une bonne préparation ;
  • Veillez à l’équilibre des différents éléments de votre infographie. Harmonisez le texte et les illustrations graphiques.

Utilisez des outils efficaces pour mettre à jour votre infographie. Canva vous permet de retravailler facilement vos fichiers. Venngage est un logiciel en français que vous pouvez utiliser en ligne. Vous pouvez aussi essayer Infogram, Piktochart ou Easel.ly.

 

Pourquoi créer une infographie ?

1. Les chiffres de l’image

Une infographie a 30 fois plus de chance d’être regardée et lue, qu’un simple texte.

La raison en est simple : environ 90 % de l’information transmise au cerveau l’est par nos yeux. Et une image reste plus rapide à lire et à comprendre qu’une longue suite de mots.

C’est la raison pour laquelle le nombre d’infographie qui circule sur internet est en expansion continue : il y en avait 110 créées par jour entre 2011 et 2013 et tout laisse à croire que ce nombre a encore augmenté depuis.

Il serait donc dommage de ne pas s’intéresser de près à ce support, d’autant que la présence d’infographies sur un site internet augmente en moyenne le trafic entrant de 12 %.

Découvrez donc en quoi votre équipe de communication doit utiliser ce support pour le bien de votre notoriété, entreprise !

À lire aussi : 8 ressources indispensables pour réussir votre infographie

 

2. Soignez votre image de marque par l’infographie

Une infographie permet de rendre n’importe quel contenu plus énergique et donc de profiter également de cette image. Elle permet également de se positionner en tant que connaisseur, sinon d’expert, sur un domaine, ce qui n’est jamais inutile.

Réalisée par penguinscrossing

Récapitulez-y les données clés de votre entreprise, mais aussi les résultats de vos enquêtes, d’actualité importante en rapport avec votre domaine d’expertise, etc.

N’importe quel message peut être mis en image et créer un parcours de lecture un peu différent, depuis les diagrammes jusqu’aux frises chronologiques en passant par les blocs qui contiennent des idées connexes.

L’idée est de résumer un propos en quelques signes, autant écrits que dessinés, pour plus d’efficacité.

Vous attirerez ainsi l’attention de vos lecteurs et pas seulement pour l’introduction ! En effet, une bonne infographie garde son lecteur attentif jusqu’à la conclusion de votre infographie. Soyez donc rigoureux quant à votre mise en page et au contenu/sujet de cette dernière.

À lire aussi : Comment choisir la typographie pour vos infographies ?

 

3. Les images se partagent

Les infographies sont un peu comme des bons points : quand on en a un, on a envie de le montrer à tout le monde.

Or, ce support de communication est très facile à partager sur l’ensemble des réseaux sociaux. De nombreuses infographies deviennent rapidement virales si elles touchent à des sujets qui concernent les internautes et qu’elles sont présentées d’une manière un peu plus originale que les autres.

Réalisée par Pierre1970

Pensez donc à les mettre en avant sur vos propres réseaux sociaux (c’est l’occasion d’investir Pinterest, où les amateurs de ces formats sont nombreux) et vérifier ensuite l’impact de ces images dans le temps sur vos prospects/lecteurs.

Une fois prête deux options de diffusion s’offrent à votre infographie :

  • Diffusez-la sur vos pages et réseaux sociaux ! Le bouton « Partager » vous permettra d’intégrer directement celle-ci sur votre mur ou dans votre fil d’actualité.
  • Publiez-la dans un magazine, une brochure, une plaquette commerciale ou tout autre document imprimé ! Grâce au bouton « Télécharger » vous pourrez exporter votre document au format PNG pour l’ajouter à votre mise en page.

Une infographie permet donc d’augmenter sa notoriété en profitant d’une présence accrue sur le web, ce qui est toujours très bon pour le référencement.

Par ailleurs, ces cartographies un peu particulières sont aussi utiles sur internet que sur un dossier de presse, une affiche ou une publicité print. Il n’y a pas de limite à son utilisation.

 

Comment créer une bonne infographie ?

Les codes des infographies qui fonctionnent ne sont pas très difficiles à mettre en place. Il faut :

  • Des graphismes simples et universels, pour être compris de tous ;
  • Un nombre de couleurs limité, pour ne pas surcharger la vision ;
  • Des chiffres, même s’ils ne sont pas essentiels, tout en tenant compte que les statistiques évoluent tous les jours et qu’il est plus pertinent de lister ses sources ;
  • Des phrases courtes et des titres : ce seront ces derniers qui seront lus les premiers.

Une bonne infographie est à la fois un support informatif et dynamique, qui permet de concentrer tout de suite l’attention sur le résumé d’une information. Elle doit être claire, aérée et répondre à votre charte éditoriale (avec tout le sérieux ou l’humour qui la caractérise).

Réalisée par Charlotte_Brunet

Attirez donc votre cible à travers des infographies qui vous ressemblent ! Misez sur une mise en page qui accrochera au lecteur et vous crédibilisera.

Attention : Ne confondez pas graphiste et infographe ! Le graphiste a un rôle plus créatif alors que l’infographe est plus technique.

À lire aussi : Les 6 principes du design en infographie

 

1. Bien choisir les couleurs de son infographie

Source : Lucile Klein

On n’est pas en train de vous dire qu’un fond orange n’est pas le meilleur choix pour une infographie. Ce qui serait de très mauvais goût, par contre, c’est de concevoir une infographie avec une palette de couleurs tellement vaste que même un arc-en-ciel ferait pâle figure à côté d’elle.

Une infographie, c’est avant tout une composition graphique. Donc on s’en tient à trois teintes différentes maximum.

Pensez également à éviter les couleurs qui sont trop saturées. En effet, elles peuvent brouiller le regard si on les regarde longuement, ce qui lassera son lecteur.

Les couleurs contrastées sont bienvenues : il paraît même que cela aide à rendre le texte plus lisible. C’est juste une idée bien sûr, mais que vous avez tout intérêt à suivre !

 

2. Le choix des typographies pour une infographie réussie

Source : Eléonore Fedou

C’est vrai, il existe un tas de typographies originales et jolies et il peut être difficile de choisir parmi elles. Alors en utiliser un maximum sur une infographie, avec des polices de caractère fantaisie, histoire de bien montrer que vous n’êtes pas quelqu’un de trop conventionnel, peut s’avérer tentant… Très mauvaise idée !

Une infographie doit être lisible, et cela sera beaucoup plus facile avec des lignes de texte présentées dans une police simple, bien aérée et dont les différences de taille ont du sens. En effet, des caractères de genres similaires confèrent une certaine légitimité à votre présentation.

Rappelez-vous pour qui vous préparez cette infographie. Si c’est juste pour vous et pour vous faire plaisir, choisissez autant de typographies que vous le souhaitez. Si c’est pour un public, pensez plutôt à lui faciliter la tâche et à lui donner envie de regarder ce que vous racontez.

Vérifiez que la taille de vos caractères les rendent lisibles sans devoir exagérément forcer sur la vue. Si vous êtes obligé de trop réduire le texte pour le faire rentrer dans l’espace dont vous disposez, il serait peut-être plus sensé de songer à le réduire.

 

3. Bien organiser les informations dans son infographie

Source : Eli Marreros

Une bonne infographie se doit d’être un minimum ordonnée. Sinon, le regard de vos lecteurs va sauter d’un élément à l’autre et ces derniers vont être perdus. Or, une infographie ne doit pas contenir de petites flèches rouges disant “vous êtes ici”.

Avec des cadres bien alignés et espacés de manière régulière, le plan est tout de suite beaucoup plus facile à comprendre.

Vous ne pouvez pas vous permettre d’égarer les gens : votre présentation doit se suffire à elle-même. Éventuellement, elle peut donner l’envie de creuser un peu plus le sujet puisqu’il s’agit d’une synthèse. Vous pouvez même avoir des articles complémentaires qui donnent plus d’informations.

Mais vous ne devez surtout pas provoquer une réaction de rejet du style “je ne comprends rien, je préfère partir loin de ce magma immédiatement”.

 

4. Mettre en valeur les chiffres-clés de l’infographie

Pour créer une infographie réussie, il sera nécessaire de trouver du contenu de qualité.

infographie

Rassemblez donc en premier les données et informations essentielles que vous souhaitez mettre en forme.

L’infographie a vocation de traiter une thématique importante, un sujet précis. Votre mission est de rassembler les arguments, exemples et autres données développés dans vos articles de blogs et ebooks.

Toute infographie qui se respecte contient des chiffres.

Attention : Dans un premier temps, soyez vigilants sur l’origine de vos statistiques. Sachant que toutes les sources ne se valent pas, il faut choisir les meilleures dans le but de proposer un contenu de qualité.

Par ailleurs, si vous vous trouvez face à une quantité abondante d’informations et de chiffres, cherchez au maximum à synthétiser. L’internaute ne sera pas nécessairement intéressé par les détails, il préférera les éléments percutants, illustrant parfaitement la thématique abordée.

Au final, pour ne pas encombrer votre infographie, choisissez les meilleures informations à expliquer.

À lire aussi : Infographie : 8 façons tendance de créer des personnages

 

5. Donner un sens à l’infographie en hiérarchisant les informations

information

Il est judicieux de récolter une quantité importante d’informations pour réaliser une infographie susceptible de plaire à l’internaute. En revanche, on ne peut pas laisser au hasard l’ordre dans lequel les différents éléments sont insérés dans l’image.

D’une façon générale, les notions les plus importantes sont à situer en haut du visuel, pour attirer au maximum l’attention. Par la suite, chaque chiffre ou élément succède au précédent de façon naturelle et logique, pour ne pas déstabiliser le lecteur – et dans l’objectif de l’encourager à poursuivre.

Dans certains cas particuliers, une organisation par ordre chronologique peut également être de rigueur.

À lire aussi : Comment choisir la typographie pour vos infographies ?

 

6. Un graphisme de qualité pour une infographie plus impactante

Comme toute création visuelle, votre infographie sera appréciée si elle est agréable à regarder et, par ailleurs, si les informations sont correctement valorisées.

chiffres

Si vous n’avez pas les capacités requises pour créer un graphisme de qualité, sachez que de nombreux graphistes freelances proposent leurs services sur notre plateforme : leur intervention vous aidera à disposer d’un moyen de communication efficace, donnant envie au lecteur d’aller plus loin.

Pour cela, on évite donc les effets visuels lourds et l’on privilégie l’intervention de textes et d’images simples, permettant de véhiculer les idées principales sans revêtir un caractère amateur.

À lire aussi : 8 ressources indispensables pour réussir votre infographie

 

7. Simplifier les informations de l’infographie au maximum

A travers une infographie, on pratique le storytelling, et ce, autour de votre marque, de vos produits et de vos services. Il est ainsi primordial de créer un message à communiquer, faire passer, qui sera illustré par des :

  • Images
  • Photographies
  • Graphiques
  • Chiffres
  • Textes, etc.

infographie

L’un des objectifs principaux de l’infographie est de simplifier – voire même de vulgariser – les informations véhiculées.

Parfois, on l’utilise pour compléter un texte jugé compliqué, afin de permettre à toutes les personnes, quel que soit leur niveau, de comprendre le sujet.

Concrètement, les termes inaccessibles ne doivent pas venir importuner l’internaute : chaque élément considéré comme complexe sera, en conséquence, expliqué brièvement (avec un schéma ou à l’aide d’un synonyme, par exemple).

Par ailleurs, si vous utilisez beaucoup de chiffres, restez vigilants quant à leur lisibilité : abrégez les millions ou milliards et faites le choix de pourcentages quand cela est possible.

À lire aussi : Comment augmenter le retour sur investissement de vos infographies ?

 

8. Une taille d’infographie adaptée pour la lecture sur tous les supports

Si elle est trop petite, votre infographie sera impossible à lire et personne ne s’attardera dessus. En revanche, si elle est trop grande, elle deviendra également compliquée à consulter et perdra en audience.

téléphone

Finalement, il est impératif de trouver les dimensions idéales pour que l’image soit lisible sur tous les supports :

  • Écrans d’ordinateur
  • Tablettes
  • Smartphones

Traditionnellement, on conseille aux infographistes de ne pas dépasser 700 pixels de largeur.

Pour la longueur, vous avez plus de liberté puisque les internautes font facilement défiler la page. Malgré tout, au-dessus de 5 000 pixels, l’image commencera à devenir trop grande.

 

9. Aérer l’infographie

Si les données et les illustrations sont au cœur d’une bonne infographie, il ne faut pas oublier de les laisser respirer : l’espace vide est aussi important que le texte et les images colorées.

aérer

Attention : Ne surchargez pas votre infographie d’informations au risque de la rendre illisible et indigeste ; raison de plus pour simplifier l’information et se focaliser sur l’essentiel.

Vous pourrez ainsi aérer votre contenu sans que sa longueur ne soit disproportionnée.

 

10. Écrire un titre captivant pour votre infographie

Le titre est un élément essentiel pour n’importe quel contenu : articles de blog, livres, vidéos, mais aussi infographies. Il est déterminant pour donner envie aux internautes d’en savoir plus et de lire.

titre captivant

Alors, quelles sont les caractéristiques d’un bon titre d’infographie ?

  • Il décrit (honnêtement) le contenu de l’infographie
  • Il attire l’attention et “accroche” le lecteur
  • Il est assez court pour être lu et compris en un coup d’œil

Un recherche faite par ABC Marketing a prouvé que les infographiques dont les titres comportent un chiffre obtiennent près de 30% de taux d’ouverture et 61% de taux de clics en plus par rapport à ceux qui n’en contiennent pas.

 

11. Rendre votre infographie virale

Les infographies sont à la mode : lorsqu’elles sont bien réussies, elles peuvent rapidement être partagées par de nombreux internautes et, ainsi, devenir virales.

infographie

Pour cela, pensez à référencer correctement votre image, en la mettant bien en valeur sur votre site et en y associant les mots-clés adéquats.

De la même façon, lorsque vous réalisez le partage sur les réseaux sociaux, veillez à choisir les meilleurs hashtags afin de cibler un public large. Naturellement, si le contenu de votre infographie est pertinent et bien agencé, cette dernière deviendra plus facilement virale.

À lire aussi : Infographie : 3 erreurs courantes à abandonner de toute urgence

 

12. Ne pas se prendre pour un infographiste professionnel

Source : Noémie Boudet

Créer et rédiger des infographies de qualité n’est pas donné à tout le monde. Le métier d’infographiste existe bel et bien. En effet, ce métier consiste à :

  • Concevoir graphiquement des infographies informatives ou promotionnelles dans le respect d’une charte graphique donnée,
  • Suivre et contrôler les étapes de la chaîne graphique (interne ou externe),
  • Effectuer une veille technologique,
  • Gérer sa bibliothèque d’images, d’illustrations et de conceptions graphiques, etc.

Il ne s’agit donc pas simplement d’établir une recherche documentaire rapide puis de télécharger des illustrations sur une banque d’images gratuites. Un vrai travail de fond est nécessaire et des compétences graphiques également afin de rendre votre infographie lisible et agréable à lire.

C’est dans ce sens que nous vous conseillons de déléguer cette tâche à un professionnel qui sera en mesure de vous livrer une infographie de qualité selon vos prérequis et un cahier des charges complet, tout en respectant votre charte graphique.

 

Notre astuce pour créer une infographie

La création ou la mise à jour d’une infographie est une tâche qui ne s’improvise pas. Bien qu’elle semble accessible et facile aux premiers abords, elle nécessite une certaine expertise. De plus, il s’agit d’un travail chronophage qui risque de vous prendre beaucoup de temps. Vous ne pourrez pas vous consacrer à votre activité.

Si vous n’avez pas les compétences nécessaires ni le temps de créer ou de mettre à jour une infographie, faites appel à un infographiste professionnel en déposant gratuitement votre annonce sur Graphiste.com ! De nombreux graphistes attendent de vous envoyer leur devis.

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire
  • Besoin d’un graphiste expert en Branding ?


    Postez une annonce gratuite sur Graphiste.com et recevez rapidement les devis de graphistes professionnels.

    Trouver un graphiste