Conseil Entreprise

Graphistes : 5 façons de monétiser vos compétences

graphiste monetiser votre experience freelance
Publié par Jérôme Dajoux

Vous disposez d’un réel talent de graphiste mais vous ne désirez pas travailler en tant qu’employé dans une agence ? Sachez qu’il existe d’autres possibilités pour monétiser vos compétences.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

En effet, selon le lieu d’où vous désirez pouvoir exercer mais aussi le temps hebdomadaire que vous désirez consacrer à votre activité, les opportunités ne manquent pas pour vivre de votre talent.

Voici d’ailleurs 5 possibilités que vous pouvez explorer pour gagner de l’argent grâce à vos compétences en conception graphique.

1. S’installer en tant que freelance

Si vous adorez travailler sur des projets pour des clients mais que vous n’aimez guère les contraintes liées au statut d’employé, devenir freelance est probablement la meilleure manière de monétiser vos compétences.

Bien évidemment, vous devez être prêt à avoir davantage de responsabilités car en freelance, il vous faudra chercher les clients, gérer les différents contrats et même vous occuper de la comptabilité. C’est d’ailleurs là le principal inconvénient du statut de freelance, en plus de l’incertitude des revenus, ces derniers étant liés à votre activité.

freelance monetiser activité graphiste

Pour le reste, être graphiste freelance n’aura que des avantages puisque si vous aurez des projets à rendre avec des dates butoirs, vous êtes libre d’organiser votre emploi du temps comme bon vous semble tant que vous respectez la deadline fixée avec le client.

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

Vous avez aussi davantage de contrôle sur les projets qu’en tant qu’employé d’agence puisque vous êtes seul « maître à bord ». Qui plus est, les projets peuvent être beaucoup plus variés, ce qui est parfois très agréable et permet d’éviter une routine qui, quand elle s’installe, peut s’avérer démotivante.

Le saviez-vous ?
Notez qu’en tant que freelance, il est pertinent de souscrire un abonnement sur Graphiste.com afin de pouvoir candidater aux projets soumis par des clients professionnels. Idéal pour remplir son carnet de commandes…

2. Lancer un blog dédié au graphisme

Afin de monétiser vos talents de graphiste, il est également possible de lancer un blog. Là où un tel projet devient intéressant, c’est que vous pouvez le mener en parallèle d’une activité de graphiste freelance et que vous pouvez l’utiliser pour faire la promotion de vos prestations.

creer son blog de graphiste monetiser son activité

Créer son propre blog de graphisme, avec ici l’exemple de Jonathan Menet.

En lançant un blog consacré au graphisme, il est certain que vous ne gagnerez pas de l’argent les premiers mois. Toutefois, puisque vous êtes un expert et que vous êtes probablement capable de proposer des contenus originaux et inédits, vous pourriez bien rapidement générer du trafic.

Or, avec du travail et de la patience, ce trafic ne va qu’aller en augmentant. Si, en parallèle, vous poussez la promotion de votre blog via les réseaux sociaux, vous pouvez sans nul doute espérer gagner de l’argent, au moins à moyen terme.

La vraie problématique ici tient aux revenus à attendre puisque rien ne peut vous garantir que votre blog rencontrera le succès ou au contraire qu’il fera un bide.

Si vous n’êtes pas prêt à tenter l’aventure de la gestion d’un blog, il est aussi possible de vous rapprocher de freelances développeurs.  Peut-être certains seront-ils intéressés à l’idée que vous leur créiez du contenu moyennant rémunération…

3. Créer des thèmes de sites web

Parce que de nombreux porteurs de projets dans l’univers du web n’ont pas nécessairement de compétences en développement ou en graphisme, ils optent pour des sites reposant sur un thème et sur un CMS.

Envato monetiser son activité de graphiste freelance

Aussi, en tant que graphiste, pourquoi ne pas monétiser vos talents en créant ces thèmes ? En effet, prenez le temps de concevoir de beaux templates qui semblent adapter à des secteurs d’activité donnés puis proposez-les à la vente.

Le plus dur sera d’exister sur ce marché très concurrentiel mais si vous parvenez à donner de la visibilité à vos créations, il est certain que les téléchargements payants de vos thèmes pourront faire mieux qu’arrondir vos fins de mois.

À vous de voir s’il vaut donc mieux vendre vos créations sur votre propre boutique en ligne ou bien vendre via une place de marché, quitte à devoir payer une commission.

4. Vendre des graphiques

Si vous avez de réelles compétences en graphisme, un autre moyen de monétiser vos talents est tout simplement de vendre vos créations.

dribble monetiser son activité graphiste freelance

Eh oui, il est tout à fait possible de créer des fichiers PSD qui seront exploités ensuite par d’autres acteurs de l’univers du web, de la publicité, de la communication, etc.

Bien évidemment, il vous faudra trouver un endroit où vendre vos créations : à vous de voir si vous privilégiez la création de votre propre boutique en ligne ou la vente via des plateformes spécialisées comme Etsy ou Creative Market.

S’il est difficile de tirer un revenu complet d’une telle activité, elle peut s’avérer extrêmement intéressante en complément de revenus ou bien pour combler des périodes où le carnet de commandes est plus creux.

5. Mettre au point un cours

De nombreux graphistes aiment partager leur savoir-faire sur les réseaux sociaux. Eh bien, sachez qu’il est aussi possible de le transmettre via des cours.

Beaucoup de personnes cherchent chaque jour sur le web des cours vidéo afin de réaliser des choses simples avec des logiciels comme Photoshop ou bien Illustrator. Aussi, pourquoi ne pas concevoir un cours comme « Comment créer un logo avec Photoshop ? », un thème qui intéresse le plus grand nombre, pour débuter ?

cours sur photoshop monetiser son activité de freelance graphiste

Proposez-le sur votre site mais aussi sur des plateformes dédiées au cours en ligne comme Udemy. Nul doute que cela peut vous aider à générer du chiffre d’affaires et même, si vous parvenez à acquérir une notoriété en tant que formateur en raison de la qualité de vos cours, à gagner beaucoup d’argent sur le long terme.

 

Un graphiste ne désirant pas travailler comme employé dans une agence de design a de multiples possibilités pour monétiser ses compétences. Il peut en effet se mettre à son compte en adoptant le statut de freelance et développant sa propre clientèle.

Mais il peut également lancer un blog, contribuer à des blogs sur le design, concevoir des thèmes pour sites web, créer des fichiers graphiques ou même réaliser des cours en ligne pour former les graphistes de demain.

Laissez un commentaire