Impression

Impression : Quelles sont les différences entre CMJN et RVB ?

Publié par Mélanie De Coster

Quand il est question d’impression, vous avez parfois l’impression de jouer au jeu des sept erreurs : pourquoi ne ressemblent-ils pas fait à ce que vous aviez prévu ?

Faut-il envoyer vos documents en RVB ou en CMJN ? Et ça y est, la panique monte, vous ne parvenez plus à repérer où sont les différences…

Rassurez-vous : ce jeu est tout à fait adapté aux graphistes débutants, et vous pourrez sans souci en venir à bout.

 

Qu’est-ce que le CMJN ?

Le CMJN, c’est un acronyme. Celui de Cyan, Magenta, Jaune et Noir (pour les anglophones, on peut aussi parler de CMYK… et K représentant la clé noire). On parle aussi de quadrichromie pour le CMJN.

différence entre cmjn rvb impression

On obtient 16 millions de teintes différentes avec ces seules quatre couleurs, qu’il faut mélanger à différents niveaux.

C’est le mode par défaut de la plupart des imprimantes.

Attention
En fonction de l’imprimante, du papier ou de l’encre utilisée, le rendu peut différer. Raison pour laquelle il est plus que conseillé de toujours demander une première épreuve avant de lancer une impression en masse.

 

Qu’est-ce que le RVB ?

RVB est un autre acronyme : Rouge Vert Bleu (RGB en anglais). Ce sont les trois couleurs primaires. Elles sont notamment utilisées pour l’affichage des écrans. Ce qui explique pourquoi la majorité des images utilisées sur Internet et en informatique sont en RVB (pas besoin de noir ici, c’est la teinte de base de l’écran).

Ce spectre de couleurs est plus vaste que le CMJN : On peut obtenir près de 17 millions de teintes différentes. Le point de départ est la lumière, ce qui permet d’obtenir des coloris très vifs.

Cette fois, il s’agit de jouer sur le degré de luminosité de chacune des trois couleurs. Cependant, certaines d’entre elles ne pourront pas être imprimées en RVB. Un fichier préparé en RVB risque de ne pas avoir le rendu attendu une fois imprimé en CMJN !

 

Que fait une conversion du RVB vers le CMJN ?

Si vous tentez d’imprimer un fichier RVB, il sera converti en CMJN. Avec les différences que cela implique. Vous n’obtiendrez pas exactement les mêmes teintes, ni les mêmes luminosités que ce qui s’affiche à l’écran.

Attention
Les imprimantes CMJN superposent les couleurs au-dessus de l’impression : la lumière réfléchie est perdue.  De manière générale, les couleurs en CMJN sont plus sombres et moins vives qu’en RVB.

Si votre écran est bien calibré, le rendu de votre visuel en CMJN sera identique à l’écran et à l’impression. Sinon, ce ne sera pas le cas.

 

Dans quels cas utiliser le RVB ou le CMJN ?

Vous devez déjà commencer à le deviner :

  • le RVB sera réservé à tout ce qui est présenté via un écran
  • le CMJN sera privilégié dès qu’une impression est prévue.
Il faut noter que les images sur écran concernent évidemment les sites internet et les réseaux sociaux, mais aussi les courriels, et même les fichiers pour les DVD.

Pour éviter tout risque de voir une couleur modifiée lors de l’impression, la solution peut aussi être de passer par un nuancier Pantone.

Les teintes sont tellement précises qu’il est difficile d’en déroger. Cette option a aussi ses limites : seules un bon millier de couleurs sont disponibles et il faut vous assurer que votre imprimeur travaille également avec ce nuancier. Le CMJN et le RVB sont plus bien répandus.

Trouvez le graphiste idéal pour concevoir vos projets avec Graphiste.com 

Commenter

Laissez un commentaire