Entreprise

Comment faire des feedbacks constructifs à un graphiste ?

Publié par Camille

Parfois, certains projets créatifs que vous recevrez ne correspondront pas tout à fait à vos attentes. Mais, de manière générale, les lancer à la tête des graphistes en leur hurlant que leur travail n’est pas satisfaisant ne vous aidera pas à obtenir le résultat que vous attendiez.

Voici comment construire vos remarques pour que votre feedback aide le designer à améliorer son esquisse.

 

Qu’est-ce qu’un feedback constructif ?

Définition
Un feedback, c’est un retour détaillé sur le premier travail de votre graphiste freelance. Il est effectivement peu fréquent qu’un projet soit parfaitement en phase avec vos attentes du premier coup. Il sera nécessaire, la plupart du temps, de faire quelques retouches avant sa conclusion.

Le feedback est un moment fort de votre collaboration avec votre graphiste freelance.

L’objectif est de lui communiquer votre opinion constructive et détaillée pour lui indiquer la bonne route à prendre.

 

1. Décidez d’être constructif

Oui, si vous arrivez à votre rendez-vous en ayant sciemment décidé que vous allez avancer, cela facilitera grandement votre rencontre.

Attention
Ne commentez pas en ayant l’intention de vous plaindre, de râler, ou de détruire. Choisissez plutôt d’aller de l’avant. Vous verrez, cela change tout !

 

2. Définissez vos objectifs au préalable

Ce qui vous a été remis ne répond pas à vos attentes, même de loin ? OK. Mais posez vous les questions suivantes :

  • Que pouvez-vous en tirer ?
  • Dans quelle direction voulez-vous maintenant faire avancer le créatif ?

Si vous savez, avant même le moment de lui exposer votre feedback, que vous souhaitez qu’il y injecte de la couleur et qu’il cherche une typographie d’un style précis, cela vous permettra de ne pas chercher vos mots, de ne pas vous embrouiller et d’être clair. Et vous aurez ainsi plus de chance d’être entendu.

 

3. Soyez précis

Revenons à l’exemple précédent. Si vous dites juste à votre créatif que vous souhaitez plus de couleur dans son design, cela peut aussi bien vouloir dire que vous souhaitez y voir apparaître un arc-en-ciel que de tout placer sur un fond orange.

Un feedback constructif ne peut pas se permettre de rester dans le flou. Sauf à devoir le recommencer quelques jours plus tard !

Notre conseil
Soyez honnête avec votre graphiste. Ne tournez pas autour du pot, cela ne fera pas avancer la situation et pourrait même la compliquer davantage.

Ainsi, listez concrètement ce que vous n’aimez pas dans le rendu de votre graphiste. Est-ce :

  • Une forme ?
  • La palette de couleur utilisée ?
  • La police de caractère utilisée ?
  • Les illustrations qui ne vous plaisent pas ?
  • Etc.

 

4. Critiquez les détails, pas la personne

Non, ce graphiste n’est pas nul. Non, tout l’ensemble de son œuvre n’est pas digne de figurer dans les poubelles d’une école maternelle. C’est jusque que, vraiment, utiliser du Comic sans MS, ça vous semble un peu dépassé en 2020.

En procédant de cette manière, en restant factuel, non seulement vous permettez au projet d’avancer, mais vous évitez aussi de blesser l’estime d’une personne dont vous avez besoin.

 

5. Laissez l’autre proposer des solutions

Vous n’êtes pas le créatif. Vous n’avez peut-être pas envie non plus d’être juste celui qui donne des ordres. Un feedback sera d’autant plus constructif si la personne qui le reçoit n’est pas seulement en train d’entendre des critiques, mais qu’elle est appelée à trouver elle aussi des solutions.

Petit conseil
Ainsi, vous pouvez dire  « ce texte ne me semble pas très lisible à cet emplacement, comment pourrait-on l’améliorer ? ». Le graphiste redevient actif et n’est plus seulement dans la position du mauvais élève blâmé.

Vous obtiendrez alors la réaction d’une personne impliquée (et pas celle d’un post-adolescent grognon).

 

6. Écoutez le feedback du feedback

Vous commencez à le comprendre : un feedback constructif ne fonctionne pas à sens unique. Vous devrez amener la personne à qui il est destiné à y participer, à vous répondre. Et devrez donc aussi être prêt à ce qu’elle ne soit pas d’accord avec vous.

Peut-être qu’elle justifiera ses choix. Peut-être même que vous reviendrez alors sur votre impression première. Ou pas. Ce qui importe, c’est que vous aurez échangé ensemble, comme des personnes adultes et responsables.

Savoir procéder à un feedback constructif, c’est important non seulement pour le projet en cours, mais pour tous les suivants.

Vous travaillerez sur de bonnes bases pour tous les projets sur lesquels vous serez amené à collaborer. En vous positionnant comme une personne raisonnable, constructive, vous éviterez toute forme d’obstruction.

Et ça vaut la peine de faire quelques efforts, non ?

Trouvez dès maintenant votre graphiste freelance professionnel en déposant votre projet sur Graphiste.com ! Des milliers de freelances web attendent de vous envoyer leur devis. 

Laissez un commentaire