Conseils graphiques

5 conseils pour réussir la mise en page de son livre

Publié par Thomas Lazzaroni

Vous ne pouvez pas gérer la mise en page d’un livre comme celle d’une affiche. Qu’il s’agisse d’un ebook ou d’un livre papier, il y a des règles à respecter. Plusieurs d’entre elles favorisent le confort de lecture de vos clients… et donc l’image qu’ils se feront de vous. Créez un livre qui ait autant de valeur pour son contenu que pour sa présentation !

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

 

Le contenu d’un livre

Dans un livre, il y a en principe un minimum de texte. Peu importe son nombre de pages (même si le plus léger des ebooks contiendra en principe une petite dizaine de feuillets, au moins). Votre livre peut être illustré, contenir des infographies, des photos, des citations… Mais il y aura toujours du texte qui accompagnera chacun de ces éléments.

Il vous revient de lister exactement ce que vous voulez voir apparaître dans votre recueil. S’il est court, et si vous comptez intégrer de nombreuses données visuelles, il pourra être utile d’en tracer le plan à grandes lignes, un peu à la manière d’un story-board. Cette étape préparatoire vous permettra aussi de prévoir le nombre de pages de votre futur document.

N’oubliez pas d’intégrer les points suivants :

  • un sommaire, placé selon votre préférence en début ou en fin de recueil. En sachant que les sommaires des livres blancs ou ebooks à vocation commerciale sont plutôt situés dans les premières pages, pour faciliter la navigation et guider les clients.
  • Le nom de l’auteur (ou celui de la société qui met ledit volume à disposition).
  • Des coordonnées de contact, aussi essentielles qu’il s’agisse d’un livre de fiction ou d’un ouvrage qui a pour but de transformer des prospects en clients.
  • Un appel à l’action, qui peut être cliquable dans le cas d’un livre numérique.

 

La composition pour l’impression

Même si les livres blancs se consultent presque essentiellement sur écran, il faut penser à une éventuelle impression de son ouvrage. Il pourrait par exemple être distribué lors d’un salon comme nouveau support de communication !

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

Il faut donc prendre en compte les marges intérieures de l’ouvrage, et cela dès sa conception. Les pages de gauche et de droite ne se présentent pas de la même manière : la reliure empiétera sur une partie de leur surface. La numérotation peut aussi être décalée selon les mêmes calculs. Vous devez donc visualiser votre ebook page par page d’abord, puis par duo de pages, pour vous assurer que chaque élément est bien positionné.

 

Attention à la présentation

Faites-vous passer pour un professionnel des métiers du livre en évitant ces quelques erreurs de débutants :

  • évitez les veuves et les orphelines. C’est une option qui est présente sur de nombreux traitements de texte. C’est surtout un procédé qui vous évite de terminer votre texte par une seule ligne en haut d’une page en laissant la suite en blanc. Ou de couper des mots de manière un peu trop arbitraire. Dans la presse, il est ainsi d’usage de considérer qu’un bloc de texte doit comporter au minimum trois lignes et qu’on ne laisse jamais une ligne se terminer par les deux premières lettres d’un mot (ni commencer sur les deux dernières). Cela implique certes de regarder son texte avec attention, pour éviter les césures maladroites, mais la vision globale en sera améliorée.
  • Gérez vos espacements : les espaces entre chaque ligne, mais aussi entre chaque mot, peuvent se régler de manière individuelle pour optimiser la gestion de l’espace. Soyez cependant attentif à ne pas créer de trop grandes disparités entre chacun de vos blocs de texte.

 

Faites la couverture

Même pour un livre blanc, ne négligez pas l’importance de la couverture (ni de la quatrième de couverture!).

Une image bien choisie, des couleurs savamment dosées, un titre qui se lit sans effort… Ce sont autant de points qui donneront envie à vos clients de vous lire. Et c’est bien là que repose le but de tout ouvrage : être lu.

À vous de faire le maximum pour y arriver. N’oubliez pas qu’une couverture doit être moins chargée cependant qu’une affiche : l’information principale se cache à l’intérieur de votre ouvrage !

 

Pour vous accompagner, des centaines de graphistes spécialisés en mise en page sont disponible sur Graphiste.com. Déposez gratuitement votre projet sur la plateforme pour recevoir des devis.

 

 

Rédigé par Mélanie De Coster

5 conseils pour réussir la mise en page de son livre
4.6 (92%) 5 votes

Laissez un commentaire