MISSIONS FREELANCES
Conseils graphiques

Comment rédiger un cahier des charges pour son projet graphique ?

Comment rédiger un cahier des charges
Publié par Fabien

Article mis à jour le 28 juin 2018

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Avant de trouver le graphiste idéal pour réaliser votre projet, il est essentiel de poser à plat toutes vos idées dans un cahier des charges.

Tout d’abord, pour vous, afin que vous cerniez bien l’ensemble de vos besoins. Ensuite, pour que le graphiste puisse vous proposer un devis, ainsi qu’une maquette, à la hauteur de vos attentes.

Bonus

Découvrez régulièrement des modèles de cahiers des charges gratuits proposés par l’équipe de Graphiste.com et Codeur.com.

Ou téléchargez directement le cahier des charges pour la création de logo

 

Pour vous aider, voici les 6 parties incontournables que devra contenir votre cahier des charges :

 

La 1ère partie : l’environnement de l’entreprise

Comme tout cahier des charges, la 1ère partie doit comprendre une présentation de votre entreprise et son positionnement sur le marché.

Il est essentiel que le graphiste comprenne bien votre activité, son histoire et les prestations proposées, afin de vous soumettre un projet qui correspond à la nature de votre société.

Cette partie devra également définir votre cible : son genre, sa tranche d’âge, sa catégorie socio-professionnelle, ses centres d’intérêt, etc. En effet, une adolescente de 15 ans n’apprécie pas forcément le même type de design qu’un chef d’entreprise de 45 ans !

La 2ème partie : les valeurs que veut véhiculer l’entreprise

Ce second chapitre de votre cahier des charges est primordial pour orienter la démarche créative du graphiste. En effet, lorsqu’un prospect va arriver sur votre site ou consulter une de vos plaquettes, il doit immédiatement éprouver un sentiment ou une sensation. Ces émotions doivent être en accord parfait avec vos valeurs.

Alors réfléchissez, d’après l’historique de votre société, que souhaitez-vous mettre en avant : votre dynamisme, l’importance de la famille, votre modernité, votre sens actif de l’écoute, vos engagements écologiques… ?

Le saviez-vous ?
Vous ne pourrez pas choisir plusieurs valeurs. Il en faut une centrale et éventuellement une secondaire. Par exemple, vous pourrez communiquer sur des valeurs familiales, tout en souhaitant qu’une notion écologique apparaisse.

La 3ème partie : les supports de communication

Lorsque le contexte est posé et que le graphiste a mieux saisi votre culture d’entreprise, vous pouvez entrer dans le vif du sujet.

Dans cette troisième partie de votre cahier des charges peut être consacrée aux supports de communication. Quel que soit votre besoin, votre projet, vous devrez préciser un ou plusieurs supports de communication.

De façon très simple, vous pouvez être amené à préciser quel support de communication vous souhaitez développer (page Linkedin, plaquette tarifaire, site Internet…).

Dans le cas d’une création de logo par exemple, vous pouvez préciser sur quels supports le logo sera affiché.

Téléchargez gratuitement notre cahier des charges pour la création de logo

Support communication cahier des charges

Dans le cas d’une création de charte graphique, vous devez préciser sur quels support celle-ci sera déclinée (site Internet, blog, page Facebook, plaquette de présentation, carte de visite…).

Téléchargez gratuitement notre cahier des charges pour une charte graphique

Le fait de tout lister vous permettra de ne rien oublier, même si vous ne confiez pas tout au graphiste immédiatement.

La 4ème partie : les objectifs

C’est peut-être l’une des parties les plus importantes de votre cahier des charges. Votre graphiste peut tout connaître sur votre entreprise, mais si vous ne lui confiez pas vos objectifs il lui sera difficile de mettre en place votre projet en répondant à vos attentes.

Comme vous le verrez dans les cahiers des charges que nous proposons, nous vous conseillons de distinguer deux types d’objectifs :  les objectifs quantitatifs et les objectifs qualitatifs.

La 5ème partie : le code couleur

S’il existe déjà une charte graphique au sein de votre entreprise et que vous souhaitez seulement la moderniser, c’est dans cette partie que vous devrez l’indiquer.

Nommez tous les codes hexadécimaux des couleurs composant votre charte. Évidemment, il faudra aussi fournir les éléments à votre disposition (brochures, captures d’écran du site…).

Dans le cas où vous n’avez encore aucun logo ou design prédéfinis, vous pourrez indiquer la couleur primaire principale et éventuellement son ton (pastel, vif, fluo, etc.) ou alors, laisser le graphiste sélectionner les coloris qui lui semblent coller le mieux à votre activité et à vos valeurs.

Code couleur cahier des charges

La 6ème partie : des exemples de réalisation

Pour que le graphiste comprenne correctement vos besoins et vos attentes, vous pouvez ajouter des exemples de sites, documents ou logos qui vous plaisent. À l’inverse, vous avez aussi le droit de montrer des projets qui ne vous plaisent pas.

N’hésitez pas à prendre des exemples de différents secteurs, pas seulement le votre.

Cependant, pensez bien à annoter chaque exemple en précisant ce que vous appréciez et ce que vous ne souhaitez pas voir sur vos réalisations.

exemple réalisation cahier des charges

Trouvez votre freelance sur Graphiste.com

Après avoir rédigé ce cahier des charges, il ne vous reste plus qu’à poster une annonce sur Graphiste.com pour trouver un freelance professionnel.

Reprenez vos besoins dans les grandes lignes et les types de documents à réaliser, pour être certain d’attirer des devis qui correspondent à vos objectifs.

Choisissez le graphiste idéal et démarrez une collaboration fructueuse !

Comment rédiger un cahier des charges pour son projet graphique ?
1.7 (33.33%) 6 votes

Laissez un commentaire