MISSIONS FREELANCES
Conseils graphiques

Comment réussir sa carte de visite ?

Réussir une carte de visite
Publié par Léo Chatillon

Paradoxalement, à l’heure du « tout-numérique », la carte de visite reste l’objet incontournable de la prospection : c’est un investissement utile pour développer votre réseau et laisser une impression positive et durable à toutes vos rencontres professionnelles.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Mais, si cela peut sembler simple, créer sa propre carte de visite n’a en fait rien d’anodin, et il y a de nombreux paramètres à considérer pour réussir une carte professionnelle.

Voici un tour d’horizon des points essentiels à examiner avant de lancer l’impression de vos cartes de visite, et les bonnes pratiques à suivre pour en faire de véritables atouts qui mettront votre activité en valeur.

 

Article mis à jour le 16/06/2017

 

1) Le format d’une carte de visite

Une carte de visite de qualité, c’est avant tout un format pertinent et adapté. En la matière, il existe de nombreuses possibilités, chacune disposant de ses propres spécificités.

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

Passons en revue les différentes tailles de cartes de visite, ainsi que les avantages et les inconvénients de chacune.

 

Le format classique

Le classique « d’antan » tournait autour de 126 x 80 mm, baptisé à l’époque « format 30 ». Ce format a évolué au fil du temps et des modes, et s’est rétréci. Ce qu’il est nécessaire aujourd’hui de faire apparaître sur la carte de visite a changé et s’est parfois même standardisé.

La taille standard d’une carte de visite est donc un rectangle de 8,5 cm sur 5,4 cm : une taille judicieuse puisqu’elle s’apparente à celle d’une carte bancaire (on l’appelle aussi le « format CB ») et peut, par conséquent, s’insérer très facilement dans n’importe quel portefeuille ou dans une poche.

À noter que ce standard européen diffère légèrement du format courant nord américain, qui est quant à lui de 89 x 51 mm (ce qui est dû à la conversion des mesures anglo-saxonnes).

carte de visite

Créer par Dude_From_Paris membre de Graphiste.com

 

Format portrait ou paysage

Ce format classique s’apprécie, comme l’impression courante de documents, à la verticale (portrait) ou à l’horizontal (paysage).

L’orientation qui permet d’inscrire de manière lisible et aérée le meilleur contenu reste le format paysage. Elle a l’inconvénient de son avantage, car cela reste un format classique qui peut manquer d’originalité.

carte de visite portrait

Créé par Pascale Boudeville, membre de Graphiste.com

Les cartes de visites qui souhaitent donner une place prépondérante au logotype opteront pour une orientation portrait, à condition que leur image soit conçue ou tienne dans ce cadre. Le défaut de ce format est de devoir faire tenir sur la largeur du bristol (de l’ordre de 50 mm), l’ensemble des informations principales. Celles-ci doivent rester lisibles. Ainsi, en cas d’adresse mail un peu longue par exemple, il est préférable de recourir au format paysage.

carte de visite

Créé par WOOGZ, membre de Graphiste.com

 

Le format double carte

Le principe de cette carte est d’être imprimée en recto verso. Elle dispose donc, pour le même format, d’une surface double pour communiquer.

Créé par VersoCrea, membre de Graphiste.com

Il faut cependant vérifier à ne pas charger le fond de chaque face et veiller à l’emploi d’une charte graphique cohérente entre les deux côtés.

Il faut enfin concevoir cette carte pour qu’un côté reste consacré aux informations essentielles.

Le format carré

Les imprimeurs peuvent proposer et varier presque à l’infini le format des cartes de visite.

De plus en plus, des sociétés et même des particuliers, parfois autoentrepreneurs, distribuent un format de carte carré, soit aux dimensions 70 x 70 mm ou encore, 55 x 55 mm.

carte de visite carrée

Créé par caro_barman, membre de Graphiste.com

Ces cartes sont plus personnelles et travaillées. Elles font souvent l’objet d’une conception spécifique et d’une organisation harmonieuse de leur contenu.

De ce fait, elles sont plus coûteuses ou produites en plus petite quantité.

 

Format ouvert

Certains imprimeurs proposent aujourd’hui, un format ouvert, soit un rectangle de 17 cm sur 5,4 cm. Mais l’usage de cette « double-carte » est davantage associé à une carte de fidélité ou à un coupon de parrainage.

Cependant, dans certains secteurs d’activité, cela peut être original et pertinent :

La double carte

Le format double carte qui se plie sur le côté

 

Le format à coins arrondis

Sans dénaturer le format standard (et ses avantages), il est possible de choisir des coins arrondis sur 1, 2 ou 4 côtés.

carte de visite arrondie

Créé par Ykko, membre de Graphiste.com

Une telle carte au format CB ressemble donc comme deux goûtes d’eau à une vraie carte bancaire (en termes de forme).

 

Format mini carte

Les cartes de visite peuvent enfin adopter des formats plus restreints, soit par choix « artistique », soit par nécessité de pouvoir d’en disposer d’un grand nombre. Les fameuses MiniCards de Moo avec un format de 7 cm sur 2,8.

Les MiniCards de Moo

Le format MiniCards de Moo

Au-delà des formes et des dimensions, il existe bien d’autres manières pour une carte de visite de se différencier. Différentes matières ou une grande variété de supports, matériels ou dématérialisés, peuvent être employés.

 

ERREUR À ÉVITER

Réaliser une carte de visite trop grande qui sera pliée, perdue ou simplement jetée, faute de pouvoir s’insérer facilement dans un portefeuille ou un porte-cartes.

 

2) Le papier de la carte de visite

Le papier véhicule l’image de l’entreprise : la qualité doit naturellement être au rendez-vous. Pour cela, il est possible de choisir un papier couché – brillant ou mat – avec au moins 300 gr. d’épaisseur. Un agréable toucher et une bonne tenue.

ERREURS À ÉVITER
  • Choisir un papier bas de gamme ou pas assez épais
  • Choisir une texture où il n’est pas facile d’écrire.

 

À noter que le papier n’est pas votre seule option : il existe de nombreuses matières que vous pouvez utiliser pour votre carte de visite.

 

3) L’impression et les finitions de la carte de visite

Vous pouvez vous démarquer avec des rendus différents :

  • Un pelliculage mat sur l’ensemble de la carte adoucira le rendu – un choix parfait pour une entreprise de bien-être ou de santé
  • Un pelliculage brillant sur l’ensemble de la carte rendra les couleurs plus vives
  • Un vernis sélectif mettra en valeur certains éléments comme le logo, la photo, etc.
  • Une dorure en argent ou en or
  • Une impression sur PVC translucide
  • Etc.

 

Quelques exemples de finitions

Exemples de finitions : vernis sélectif, dorure en argent ou en or et impression sur PVC.

A noter que le pelliculage mat ou brillant, ne permet plus l’écriture sur vos cartes.

 

ERREURS À ÉVITER
  • Opter pour une impression et un découpage « maison » pour réaliser quelques économies ! Et cela, quelque soit la qualité de votre imprimante et de votre massicotage.
  • Choisir un imprimeur qui réalise des modèles standardisés : le risque est de voir votre future carte de visite chez votre concurrent.

 

4) Les qualités graphiques de la carte de visite

Le sens de lecture

Vertical ou horizontal ? Aucune règle, même si – naturellement – on préfère un format horizontal, à l’image de nos cartes bancaires.

La première solution impose de hiérarchiser ses données les unes en dessous des autres ; la seconde nécessite de placer ses informations sur la partie droite et gauche.

CONSEIL : Si le nom de l’activité est long, opter pour le format paysage ; à l’inverse, s’il est court, privilégier la présentation verticale

 

Recto ou Recto / Verso

L’utilisation du recto et du verso dépend essentiellement du nombre d’informations à faire figurer sur la carte de visite.

Traditionnellement, le choix du seul recto réduit les informations aux coordonnées personnelles, laissant le dos pour des ajouts occasionnels (rendez-vous, numéro de portable personnel, etc.). L’option « Recto/Verso » est préconisée lorsque l’on souhaite indiquer davantage de données comme les activités de l’entreprise, un plan d’accès, les horaires, les tarifs, etc.

 

ERREURS À ÉVITER
  • Insérer un maximum de textes rendant l’ensemble compact et plus difficile à lire ;
  • Parler de deux sociétés différentes : l’une au verso, l’autre au recto ;
  • Mettre du texte trop près des bords ;
  • Mettre un côté horizontal et l’autre vertical.

 

Carte de visite avec les deux sens

Erreur : un recto horizontal et un verso vertical

 

La charte graphique

Votre entreprise est déjà représentée par une charte graphique – code couleurs, code typographiques et mise en page – qu’il convient de respecter dans l’élaboration d’une carte de visite.

Ainsi, les couleurs à utiliser dépendent de votre logo ; à défaut, il est vivement recommandé de choisir une couleur qui reflète votre domaine d’activité. Comme par exemple, le vert pour l’écologie.

Il est important d’apprendre à décliner votre logo pour l’intégrer joliment à votre carte de visite.

 

Conseils à connaître :

  • Une police simple : en bâton (Arial ou Verdana) ou avec empattements (Times News Roman ou Garamond) ; pour garantir la lisibilité à petite échelle ;
  • Une taille minimum de 7,5 points ;
  • Une lisibilité optimale : il faut écrire en clair sur du foncé et vice-versa.

 

Carte de visite avec mauvaise lisibilité du texte

Deux exemples de mauvaise lisibilité à NE PAS SUIVRE

ERREURS À ÉVITER
  • Un logo pixellisé (résolution trop basse) ;
  • Une mise en page trop décalée par rapport à votre identité visuelle de référence ;
  • Trop de couleurs ;
  • Trop de polices ;
  • Toutes les informations à la même taille ;
  • Trop de blanc, laissant la place à l’écriture pense-bête, transformant la carte de visite en papier d’appoin

 

Trop de blanc sur une carte de visite

Une carte de visite trop blanche risque d’être vite dénaturée

 

5) Les qualités textuelles de la carte de visite

Une illustration (hors Logo)

La présence d’une photo sur une carte de visite est possible si elle représente correctement l’activité de votre entreprise et si elle peut traverser les années.

Sous ces conditions, elle peut être insérée sur ce support mais doit impérativement être d’une résolution de 300 DPI et en CMJN/quadrichromie pour assurer un rendu optimal à l’impression.

On avait auparavant tendance à éviter les illustrations « superflues », mais les cartes de visite se font de plus en plus esthétiques et « graphiques », le tout est de trouver le bon style d’illustration.

 

Les informations

Une carte de visite doit répondre à trois questions primordiales : Qui ? Quoi ? Comment ? En conséquence, il est recommandé de mettre :

  • Le logo
  • Le nom de la société
  • Votre nom
  • Votre prénom
  • L’activité de l’entreprise
  • Votre fonction
  • Coordonnées de l’entreprise et celles pour vous joindre

Si possible : soulignez en une phrase l’argument principal qui vous démarque de vos concurrents. Et oui, n’oubliez pas que cette carte est aussi un outil marketing qui peut vous aider à convaincre un prospect de vous choir vous, et pas l’un de vos concurrents.

Bon à savoir :

  • L’indicatif + 33 avant le numéro de téléphone donne une dimension internationale à l’entreprise ;
  • Votre titre, si vous êtes dirigeant dépend du statut de votre société : par exemple, un « chef d’entreprise » est adapté pour une Société par Actions Simplifiée (SAS) tandis qu’on préférera « Directeur général » pour une Société Anonyme (SA) ;
  • Vous pouvez également mettre votre compte LinkedIn, Skype ou même Twitter.

 

ERREURS À ÉVITER
  • Mettre trop d’informations ;
  • Mettre sa photo ;
  • Faire des fautes d’orthographe.

 

Beaucoup trop d'informations sur cette carte de visite

EXEMPLE À NE PAS SUIVRE : une carte de visite noyée par les informations

 

6) La hiérarchisation  des informations sur la carte de visite

La fonction première d’une carte de visite est de renseigner rapidement. Interrogez-vous sur ce qui doit réellement être mis en avant. « Même si vous appartenez à un secteur traditionnel, l’adresse e- mail, l’adresse URL du site web et le numéro de portable sont désormais quasi indispensables », affirme le directeur marketing Vincent Huguet (Ooprint.com) (Source)

Si votre activité est essentiellement tournée vers Internet, il est possible de mettre en avant votre site Internet ; à l’inverse, s’il ne s’agit que d’une vitrine, il peut figurer sans autre distinction de couleur et de taille.

 

Bonus : la carte de visite connectée

À l’heure du web et des technologies toujours plus performantes, il fallait bien qu’un produit plus novateur vienne bousculer notre bonne vieille carte de visite en papier.

Et il s’agit de la carte de visite connectée, qui dispose à la fois d’un support physique semblable à n’importe quelle carte professionnelle, mais aussi d’une connectivité à Internet (via la technologie NFC) qui lui permet d’interagir instantanément avec un smartphone.

carte de visite connectée

Au contact d’une de ces cartes, un téléphone compatible (ce qui exclut malheureusement l’iPhone) peut automatiquement accomplir un certain nombre d’actions :

  • Ouvrir une page web : il peut s’agir de votre propre site, présentant votre activité, vos offres, etc. ;
  • Importer un contact : vous pouvez donc vous retrouvez instantanément dans le répertoire de votre interlocuteur ;
  • Lire une vidéo : pourquoi pas votre propre vidéo de présentation ?

Bref, la carte de visite connectée, malgré son aspect « gadget », est une manière originale de développer votre réseau, qui a le mérite de dépoussiérer ces petits bouts de carton que nous utilisons depuis des décennies.

 

Maintenant que vous avez fait le plein de conseils et que vous avez une idée de la carte de visite de vos rêves, n’attendez plus pour trouver un graphiste freelance pour obtenir une carte complètement personnalisée et originale.

Comment réussir sa carte de visite ?
4.5 (89.66%) 29 votes

A propos de l'auteur

Léo Chatillon

6 Commentaires

Laissez un commentaire