Webdesign

Les secrets d’un formulaire web réussi

réussir un formulaire web
Publié par Mélanie De Coster

Votre site web a besoin de bons formulaires.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Que ce soit pour que les prospects vous contactent, s’abonnent à votre newsletter, participent à un concours ou vous commandent un produit, il sera nécessaire qu’ils s’inscrivent.

Le formulaire est un outil très utilisé dans le web marketing, au point que même Google a effectué des recherches sur la question.

Voici donc les meilleures pratiques basées sur les toutes dernières études sur le sujet.

Créez des formulaires en plusieurs étapes

Qui prend plaisir à remplir des formulaires ?

Personne ? …

Pas étonnant : renseigner un formulaire est, par essence, une tâche rébarbatif. Au point qu’il pourrait même susciter une variante de la fameuse phobie administrative…

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

Votre rôle, c’est donc de dédramatiser toutes ces lignes à remplir.

Et pour y arriver, le plus simple est encore de diviser votre questionnaire en plusieurs petites étapes, qui s’affichent les unes à la suite des autres.

L’avantage ? Les internautes ne voient apparaître qu’une ou deux questions et ne sont pas trop impressionnés par la tâche qui les attend.

Petite astuce : c’est encore mieux si vous leur indiquez, à l’aide d’une barre de progression, où ils en sont de leur remplissage.

Limiter les questions… Une question de survie

Avez-vous vraiment besoin de connaître le numéro de téléphone de vos prospects, leur pointure et la date de naissance de leur belle-mère ?

Faites gagner du temps à tout le monde : ne posez que les questions dont les réponses sont vraiment importantes pour vous. Surtout pour un premier contact.

Vous aurez l’occasion, par la suite, d’apprendre à mieux connaître vos clients. Le simple fait de ne pas demander un numéro de téléphone peut augmenter votre taux de conversion. Pensez-y !

Facilitez la vie des internautes

Vous lisez tellement vite les articles de ce blog que vous avez déjà oublié un fait important : sur internet, les gens sont pressés. Et encore plus sur les supports mobiles, comme les smartphones.

Vous n’avez que quelques secondes pour conserver leur attention, alors comment construire votre formulaire pour qu’ils le remplissent en un rien de temps ?

Tic-Tac… Les réponses attendues étaient :

  • Optimisez son temps de chargement ;
  • Utilisez l’auto-remplissage (les champs qui se complètent automatiquement selon les données enregistrées par l’utilisateur) ;
  • Intégrez l’auto-complétion (ville qui s’inscrit après avoir rentré le code postal, pays présélectionné en fonction de l’adresse IP…) ;
  • Organisez les questions de manière logique (le champ code postal suit la ligne d’adresse, par exemple) ;
  • Indiquez au-dessus de chaque champ à remplir son intitulé (au-dessus, pas à côté, c’est plus reposant pour les yeux) ;
  • Si possible, évitez les captchas (dont l’impact négatif a été étudié par l’Université de Stanford).

La taille compte. L’apparence aussi

Un formulaire bien présenté mettra plus en confiance.

Alignez bien les boutons, mettez en couleur les CTA (call-to-action), ajoutez des images si c’est utile, vérifiez que le formulaire soit aussi pratique à utiliser sur tous les navigateurs web, contrôlez les conditions de luminosité…

Enfin (on ne le répétera jamais assez), ne construisez pas un formulaire trop long, qui semble se dérouler indéfiniment sur la page !

Le texte n’est pas là pour rien

Les mots que vous utiliserez rassureront les internautes et les inciteront à remplir le formulaire.

Au début de celui-ci, répondez aux questions qu’ils se posent, sur la gratuité ou l’engagement, par exemple.

À sa fin, à proximité du CTA, rappelez ce qu’ils ont à gagner en vous communiquant leurs coordonnées. N’oubliez pas, c’est un cadeau qu’ils vous font, et il est précieux. Vous devez leur offrir quelque chose en échange !

1 Commentaire

  • Bonjour,
    Il manque une 6ème bonne pratique, qui devrait aller de soi, mais puisque tout le monde l’oublie, ou presque, on est obligé de la rappeler : un formulaire doit être accessible aux utilisateurs en situation de handicap. C’est une obligation légale dans certains contextes, et morale dans tous. Par ailleurs si le but du formulaire est d’être rempli, autant que ce soit possible pour tout le monde !
    Il existe de multiples ressources sur la question, dont le RGAA qui y dédie une catégorie.
    Sur la 1ère pratique listée, je suis plutôt contre l’idée de camoufler la réalité sur la tâche à venir. À l’extrême ça peut ressembler à un dark pattern. Prévenir l’utilisateur n’est donc pas un petit plus mais une nécessité AMHA.
    À dispo pour plus de renseignements sur l’accessibilité si besoin

Laissez un commentaire