Conseils graphiques

7 façons de donner du mouvement à vos graphismes

Publié par Mélanie De Coster

Quand une image qui ne bouge pas peut bouger quand même c’est, au choix, une illusion d’optique ou le travail d’un graphiste talentueux.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Apprenez à votre tour comment quelques petites astuces simples donneront du mouvement à vos graphismes.

1. Trois petits traits et puis s’en vont

C’est un truc vieux comme le monde. Ou, en tout cas, très souvent exploité, notamment dans la bande dessinée.

De quoi s’agit-il ? Simplement de tracer quelques traits horizontaux derrière votre personnage ou votre objet pour indiquer qu’il est en mouvement.

Illustration mouvement

Illustration réalisée par 91HB – Graphiste sur Graphiste.com

Certes, cette notion est basique. Mais elle reste efficace.

D’autant plus que, comme ce procédé est bien connu, tout le monde le comprend !

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

2. Modifiez l’environnement

Vous pouvez pousser plus loin encore le concept des traits horizontaux. Ne vous contentez plus de montrer que votre objet avance, mettez en avant la manière dont son mouvement impacte son environnement.

Une boule de feu en provenance du ciel va forcément marquer l’atmosphère ou la croûte terrestre. Faites apparaître cette transformation, sur tout le trajet concerné. Un tel déplacement produira toujours son petit effet.

Logo mouvement

Logo réalisé par LoGo – Graphiste sur Graphiste.com

3. Anticipez

Certains mouvements sont d’ores et déjà inscrits dans notre esprit. Le ballon qui va rentrer dans le panier de basket une fois la main dressée au-dessus de celui-ci, la vague qui va s’échouer sur la plage…

En figeant le moment qui précède un impact, vous solliciterez le cerveau de votre public. Vous n’avez même plus besoin de montrer le mouvement : ceux qui regarderont l’image le complèteront automatiquement.

Logo mouvement figé

Logo réalisé par Emilia_webdesign – Graphiste sur Graphiste.com

4. Décomposez le mouvement

Si vous présentez votre personnage dans différentes poses successives, décomposant ainsi l’action qu’il devrait effectuer, vous êtes en train de créer ce mouvement.

Les yeux iront d’une pose à l’autre, imaginant celles qui manquent, racontant l’histoire à partir de quelques petits clichés qui synthétisent le tout.

La même technique peut être utilisée en y ajoutant un effet de transparence, comme si différents films de l’action se superposaient les uns aux autres.

Mouvement flou

Logo réalisé par GraphicPhoenix – Graphiste sur Graphiste.com

5. Restez dans le flou

Il s’agit là d’une technique de photographie, mais qui peut très bien s’exploiter aussi en illustration.

Quand vous prenez la photo d’un objet en mouvement, il en résulte souvent un effet de flou, de lignes déformées. C’est cela que vous devez chercher à reproduire pour imiter le mouvement, pour créer la sensation de celui-ci.

Trop de netteté risque de figer les éléments.

Illustration mouvement flou

Illustration réalisée par Daniel_Bo – Graphiste sur Graphiste.com

6. Utilisez les lignes de force

Vous avez déjà entendu parler de la règle des tiers, des points où le regard se focalise ? Vous allez les utiliser, mais pour créer une sensation plus dynamique.

Il vous faudra cette fois travailler en diagonale, afin de casser les schémas habituels. Et aussi tenter de dresser des lignes qui s’opposent aux autres, qui s’y confrontent, brisent leur symphonie. C’est ainsi que le mouvement naîtra.

Mouvement ligne de force

Image vectorielle réalisée par Patricia_Didierjean – Graphiste sur Graphiste.com

7. Tournez en rond

L’esprit humain est plus docile qu’on ne le penserait. Il suit certains codes, que vous le vouliez ou non.

Ainsi, en présentant des lignes arrondies, l’œil va également tourner en rond, aborder le graphisme d’un autre angle, partir de l’extérieur pour aller vers l’intérieur, revenir à l’extérieur… En le faisant ainsi bouger, il trouvera du dynamisme à votre image. Et d’autant plus si vous lui offrez des détails subtils qui lui demanderont d’y revenir encore.

Le mouvement sera là plus dans le regard que dans l’image. Sauf si vous en insufflez un peu par vous-même.

Mouvement ligne arrondi

Illustration réalisée par Noemie_Bezier – Graphiste sur Graphiste.com

 

Après, si vous avez encore un peu de temps, vous pouvez aussi jouer avec les illusions d’optique. La répétition de formes géométriques, poussée à l’extrême, est ainsi très efficace pour créer une sensation de mouvement. Mais est-ce que cette pratique vous servira à transmettre votre message ?

Laissez un commentaire