Typographie

Typographie : comment utiliser la lettrine en 2020 ?

Publié par Camille

Dans le domaine de la mise en page, les effets de style règnent puis disparaissent.

L’histoire ne les oublie pourtant jamais vraiment et on voit régulièrement certaines présentations refaire surface. Il en est ainsi du Letterpress, qui s’impose de plus en plus dans les imprimeries, mais également des lettrines.

Mais d’où proviennent-t-elles ? Dans quel cas les utiliser ? Et quelle place ont-elle aujourd’hui ?

 

Il était une fois la lettrine

L’apparition de la lettrine est bien antérieure à celle de l’imprimerie puisque les premières d’entre elles remontent à l’époque médiévale.

Des artistes dédiés, bien plus que des copistes, consacraient de longues heures à ces enluminures qui réveillaient les textes pour les mettre en valeur. Travail de dorure, de dessin, de miniaturisation…

Il y avait de l’imagination dans la lettrine. Elle racontait déjà presque ce que le texte suivant allait dire. A notre époque, on pourrait considérer que les intertitres les remplacent… avec plus ou moins d’efficacité. En effet, alors que les lettrines ont presque disparu du paysage des textes imprimés, elles ont encore beaucoup de choses à dire.

Le saviez-vous ?
Ainsi, dans leur ouvrage Maquette et mise en page, Pierre Duplan et Roger Jauneau indiquent que « Si le texte commence par une grande lettrine, le taux de lecture augmente de 13 % en moyenne ». S’il ne devait y en avoir qu’une, ce serait déjà une bonne raison pour ne pas faire l’impasse sur les lettrines.

 

Dans quel cas utiliser des lettrines ?

Comme pour toutes les bonnes choses, il ne faut pas abuser des lettrines. En placer à tort et à travers dans tous vos documents amoindrirait considérablement leur impact.

De plus, une bonne lettrine occupe le terrain. Un texte trop court placé à côté d’elle paraîtrait encore plus petit qu’il ne l’est déjà.

Vous utiliserez donc plutôt des lettrines pour :

  • des textes d’une longueur certaine : elles les aéreront tout en les dynamisant
  • une mise en page où le texte reste l’élément principal : la lettrine comblera le manque de visuel
  • des documents qui ne sont pas purement informatifs : la lettrine conserve un côté artistique, en général en lien avec une mode typographique ou visuelle, qui s’accommode plutôt mal avec des textes juridiques, par exemple.
lettrine personnalisée photoshop graphiste freelance

Source : Adobe

Il y a plusieurs façons d’utiliser les lettrines.

Dans le cas où vous souhaiteriez les employer dans une thèse, rapport de stage ou tout autre type de document où elles seraient justifiées, il est possible de les positionner à l’introduction, conclusion ainsi qu’à chaque grande partie de votre document. Pour cela, vous avez 2 options :

  • Vous pouvez les intégrer en image au début de votre paragraphe, en jouant avec leur position : à gauche, plus ou moins haute en alignement avec la première ligne du texte. Attention ! Il s’agit d’avoir un fond transparent et une lettrine en adéquation avec la mise en page de votre document.
  • Ou alors, vous pouvez créer directement votre lettrine en jouant sur le relief, l’ombrage, la couleur, la police, etc., depuis votre logiciel de traitement de texte.

 

La lettrine aujourd’hui

Les lettrines sont relativement rares dans le paysage graphique et littéraire actuel. On peut en trouver dans des mises en page travaillées pour des magazines, en général lors d’occasions spéciales.

Il va de soi qu’il s’agit  ici uniquement de la lettrine « graphique », pas de la simple surexposition d’une lettre dans une police de caractère plus imposante que le reste du texte.

La lettrine s’appuie sur les techniques à l’honneur actuellement : papiers découpés, ombrages, voire collages  ou travail sur la texture .

Toutes les formes de recherche peuvent être mises à l’honneur, dans ces mise en avant de lettres un peu particulières. La lettrine idéale ne sera d’ailleurs pas qu’un simple ajout graphique, elle correspondra à la tonalité du texte, comme n’importe quel support d’illustration.

N’oubliez pas :

  • La lettrine met en valeur un texte.
  • Et pour mettre en valeur une lettrine, il ne faut pas en abuser.
  • Non, vous n’ajouterez pas une lettrine à chaque paragraphe.
  • Vous saurez les disséminer avec soin pour qu’elles soient autant de bonnes surprises pour le lecteur.

 

Incluez-les dans votre mise en page, adaptez votre typographie, aérez votre texte en fonction de l’espace pris par la lettrine… Ce peut être l’occasion de réfléchir à une présentation du texte qui soit moins linéaire…

Mais ne négligez jamais la lisibilité : une lettrine reste un support de lecture. Pas un simple dessin qui ressemble vaguement à une lettre. Faites appel à un Graphiste freelance pour qu’il élabore votre propre lettrine personnalisée.

Laissez un commentaire