Photographie

Alimentaire : Comment réussir des photos de nourriture ? (avec exemples)

Réussir photos de nourriture
Publié par Mélanie De Coster

Représenter de la nourriture a toujours été un très bon exercice pour les artistes. Pourquoi croyez-vous que tant de natures mortes ont été peintes ?

Aujourd’hui, les photos de nourriture sont de plus en plus utilisées, et pas uniquement dans les menus des restaurants asiatiques. Réussir votre prise de vue, voilà l’objectif gourmand de l’article d’aujourd’hui.

 

1. Optimisez la source lumineuse

La nourriture, ce n’est pas un élément plat. Il y a du relief, des ombres, des aspérités.

Ce sont toutes ces petites zones qui vont mettre en appétit les personnes qui contempleront la photo. Et vous aurez beaucoup de mal à les faire ressortir avec des flash trop écrasants, qui ont une vilaine tendance à aplatir les clichés.

Vous devez rechercher au maximum la lumière naturelle, mais indirecte.

Le saviez-vous ?
Une astuce couramment utilisée par les foodista qui postent sur les réseaux sociaux, c’est de placer leur présentation près d’une fenêtre, dont ils peuvent ajuster le voile pour plus ou moins de luminosité. Inspirez-vous de cette technique pour limiter les investissements.

Luminosité photo nourriture

Allez encore plus loin avec des réflecteurs qui dirigeront la lumière vers les zones que vous souhaitez mettre en avant. La lumière doit venir de la nourriture !

 

2. Trouvez le bon angle

Observez attentivement votre plat. Avez-vous envie de le montrer de haut, à la manière du flatlay (une technique utile pour les pizzas ou les tartes) ? Ou de profil, pour mieux visualiser toutes ses tranches (oh la jolie verrine !) ?

Photo cake

Le choix n’est pas évident ? Ce n’est pas grave : au menu, vous trouverez l’angle à 45°, qui englobe les deux aspects précédents (et qui est souvent le plus efficace, quel que soit le type de repas présenté).

Pour trouver l’angle idéal en photo de nourriture, n’hésitez pas à vous pencher sur le sujet, à vous mettre à sa hauteur, et à tenter toutes les inclinaisons possibles. Vous devez faire ressortir toute la beauté de l’assiette, et cela ne pourra se faire sans un peu de gymnastique.

Vous aurez ensuite moins de scrupule à avaler une part de gâteau supplémentaire !

 

3. Ajoutez du relief

Un plat, ce n’est pas seulement une tarte sur une assiette à dessert. C’est aussi de la farine, des épices, une cuillère pour se servir, une tasse de thé pour l’accompagner… Pensez à votre photo comme à une composition.

Tous ces ingrédients supplémentaires racontent une histoire, ils donneront une âme à votre cliché. Ce sont eux qui permettront, plus encore que la part de tarte, de se projeter dans le moment du repas (et d’avoir envie d’y participer).

Photo nourriture relief

Attention
Ne surchargez pas votre cadre : laissez respirer chaque élément. N’ayez pas peur du vide, qui les mettra en valeur.

Vous pourrez alors aller plus loin encore, et proposer des images du plat en train d’être préparé, ou déjà entamé par un gourmand. Pensez à la narration, pas seulement à la photo.

 

Inspiration : 10 exemples de photographies culinaires

Les photographies culinaires ne sont pas réservées aux restaurants qui souhaitent mettre en avant leurs plats sur leur site web. Il suffit de se rendre sur Instagram pour comprendre que tout le monde peut prendre en photo son déjeuner.

Voici quelques-uns des meilleurs clichés culinaires. Préparez-vous à saliver.

Atelier : The Cookbook

Cette photographie est issue d’une longue sélection de clichés pour le livre Atelier : The Cookbook.

La prise de vue révèle quelques aliments au milieu d’une explosion de couleurs.

Couleurs culinaires
Photographie réalisée par Christian Lalonde

Birch & Waite Professional

Et si le contenu culinaire devenait le contenant ? Cette façon de disposer les aliments nécessite de la précision, mais le résultat est souvent très réussi.

La photographie culinaire est adaptée à toute personne vendant de la nourriture, peu importe sous quelle forme.

Ruta Terrazas

Le fond gris est idéal pour révéler les couleurs vives d’un plat. Vous voyez également que le décor autour de l’assiette à toute son importance puisqu’il permet ici de présenter les différents ingrédients de la recette.

Photographie fond gris
Photographie réalisée par Anna Keville Joyce et Agustín Nieto

Elements

Difficile de retenir une seule photo culinaire de cette sélection, tant elles sont toutes parfaitement bien réalisées. Néanmoins, ce plat arbore un décor original avec la fumée : elle apporte du dynamisme tout en nous plongeant dans un milieu forestier.

Photographie culinaire fumée
Photographie réalisée par Amalija Andersone

Food posters for Norwegian Coor

Le choix de l’assiette ou du verre a toute son importance. Le contenant participe à la mise en valeur de votre plat.

Notez également qu’un décor sombre, dans les tons gris anthracites, est idéal pour faire ressortir les aliments colorés.

Photographie liquide
Photographie réalisée par Torben Hjulmand et Trine Laustsen

Feed Me…body and soul !

Photographier de la nourriture de côté est idéal pour révéler les différentes couches qui composent le plat. Cette technique permet aussi de révéler les aliments qui apportent du relief.

Photographie de côté
Photographie réalisée par Emanuele De Marco

WE LOVE FOOD.

Soyez créatif ! Présentez la nourriture sous une autre forme pour inviter au voyage et évoquer de nouvelles saveurs. Ce bouquet est absolument sublime et met bien en avant les variétés de pâtes !

Photographie pâtes
Photographie réalisée par Marion Luttenberger

What’s for breakfast?

La symétrie a toute sa place dans la photographie. Mais pour apporter du dynamisme vous voyez qu’il ne faut pas hésiter à sortir de la grille. La variété des formes avec notamment les plats ronds viennent casser et équilibrer cette disposition bien ordonnée.

Photographie symétrique
Photographie réalisée par Crudo, Paola Sanchez et Andres Caicedo

PanB – Sandwich & Pizza

Les photographies culinaires servent aussi à ça : sublimer des plats banals tel que le hamburger. Il convient évidemment de soigner la présentation pour faire ressortir joliment les différents ingrédients.

Photographie hamburger
Photographie réalisée par Marco Varoli

Restaurant Elements

N’hésitez pas à vous mettre en scène dans votre photographie. Une petite main qui réalise une action humanise votre cliché.

Photographie mise ne scène
Photographie réalisée par Amalija Andersone

 

Conclusion

La bonne photo de nourriture ne sera pas seulement belle, elle se démarquera des autres. Oui, il y a encore des expériences à faire dans ce domaine, culinaires comme photographiques. Nous n’avons pas encore tout vu, ni tout goûté.

Pensez à jouer sur les couleurs, et notamment sur les fonds, tellement importants pour mettre en valeur un repas.

Songez enfin qu’il existe de nombreuses situations pour lesquelles vous pouvez vous faire la main dans le cliché alimentaire, notamment en termes d’images pour sites internet. Il faudra alors penser à laisser des espaces vides au centre de vos photos, afin qu’il soit possible d’y insérer du texte.

Pour un résultat professionnel, faites confiances aux compétences des photographes freelances de Graphiste.com.

1 Commentaire

  • Superbe et extrème dans les sensation des produits. On mange déjà l’image. Le thème du fooding/photo est un thème très agréable à traiter avec des idées fusantes de mise en scène, surtout avec le retour au vrai et au naturel.

    Merci de ce moment

Laissez un commentaire