Graphisme

Utiliser des GIF : le succès assuré ?

Publié par Mélanie De Coster

Les GIF ont vu le jour en 1987. Ils ont été jugés ringards pendant leur adolescence… Mais maintenant qu’ils ont atteint l’âge adulte, tout le monde veut les recruter !

Les marques se les approprient, les réseaux sociaux les partagent tous les jours et les sociétés qui les listent dans leurs bases de données sont cotées en bourse… à plus de 300 millions de dollars !

Alors, utiliser des GIF, c’est une bonne idée ou pas ?

 

Le GIF… Même moribond, il bougeait encore

Avec l’avènement des vidéos sur le net, on aurait pu croire que le GIF, cette petite image animée de quelques secondes à peine, disparaîtrait complètement de notre horizon visuel. Cela a déjà failli être le cas à l’aube des années 2000. Et pourtant, force est de constater qu’il est de plus en plus présent.

D’après les spécialistes, l’essor des smartphones en serait la cause principale, d’autant que ce retour date approximativement de 2010.

Il est beaucoup plus facile (et encore plus amusant) d’exprimer ses sentiments par une image que par de longues phrases. C’est aussi ce qui explique, d’ailleurs, le succès des émojis. Les GIF se sont ainsi invités chez les principales applications de messagerie, puis chez Facebook ou Twitter.

Aujourd’hui, on peut très facilement inclure un GIF sur son fil d’actualité… et les utilisateurs ne s’en privent pas ! Rien que sur Twitter, plus de 100 millions de gifs ont été partagés en 2015…

Les raisons du succès

Si le GIF plaît autant (au point de parvenir à augmenter le potentiel de séduction des utilisateurs de Tinder), c’est parce qu’il fait appel à des références communes.

Quand vous partagez un GIF extrait de la série télévisée Friends, vous vous adressez implicitement à d’anciens fans de ce feuilleton. Et vous créez donc un sentiment de complicité entre vous.

Certaines marques préfèrent commander des GIF spéciaux, notamment à l’occasion d’événement ou pour appuyer une campagne de communication.

Une stratégie qui fonctionne pour différentes raisons :

  • les visuels sont toujours plus efficaces que le texte. Le dirigeant de Giphy, leader dans ce domaine, affirme que si une image vaut 1 000 mots, la moyenne de six images utilisées dans un seul GIF permettrait de transmettre 6 000 mots. Pas mal, non ?
  • Nous vivons une ère où le visuel est essentiel à la communication. Et une image est toujours plus attractive quand elle est animée. L’œil part spontanément à sa recherche. Les GIF font la transition idéale entre la vidéo et la simple photo.
  • Les GIF sont très faciles à partager : ils s’affichent rapidement et ne sont pas gourmands en ressources. Et ils peuvent être utilisés sur l’ensemble des réseaux sociaux… comme dans les newsletters.
  • Les meilleurs GIF racontent une histoire ou transmettent une émotion. On peut les utiliser aussi bien pour commenter un fait que pour faire du teasing à l’occasion de la sortie d’un nouveau produit. Certaines marques utilisent fréquemment des courts clips animés qui appellent une interaction, tout en se mettant en scène, ce qui augmente encore le taux d’engagement de leurs clients.

Bien utiliser les gifs

Un GIF peut servir plusieurs buts différents. Pour rester cohérent dans votre stratégie de communication, vous devez choisir si vous utilisez des gifs existants (certains sont particulièrement populaires… peut-être trop) ou si vous créez les vôtres.

micro interaction utile efficace pour convertir

Vous devez décider s’ils feront office de commentaires pour mettre en images vos réactions, ou s’ils mettront en avant vos produits dans des clips animés. Et vous vous tiendrez ensuite à la ligne sélectionnée.

 

Le GIF devient ainsi une forme de publicité et les analystes estiment qu’il sera encore plus utilisé dans les prochaines années. Et si vous le testiez autrement que sur vos fils personnels d’actualité ?

Si vous êtes intéressé par les tendances sur le web, je vous propose de jeter un oeil aux tendances webdesign pour 2020.

Laissez un commentaire