Conseils graphiques

Art & Design : tout savoir sur la réalité virtuelle !

Publié par Valentin Thomas

Phénomène technologique apparu récemment au grand public, la réalité virtuelle a beaucoup fait couler d’encre… De la part de ses aficionados comme de ses détracteurs.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Toujours est-il que malgré le prix prohibitif actuel des casques et les maux de tête causés à certains utilisateurs, 1,5 nouveaux studios de « VR » ouvre ses portes chaque jour d’après VirtualRealityMarketing, prouvant l’engouement pour cette nouvelle pratique.

Annoncée comme la prochaine révolution technologique, ses applications possibles sont innombrables. Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure ?

Voici quelques conseils pour bien appréhender la « VR ».

Qu’est-ce que la réalité virtuelle ?

Comme son nom l’indique, la réalité virtuelle est une reconstitution situations réelles ou fictionnelles simulées par un ordinateur ou une console de jeu.

Elle utilise des casques (dont le prix parfois prohibitif est amené à baisser progressivement), des manettes et parfois d’autres accessoires pour retranscrire au mieux le déplacement et les interactions dans un univers virtuel.

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

Ce dernier « entoure » l’utilisateur, qui peut voir à 360° en tournant la tête pour l’explorer et parfois se déplacer en son sein en interagissant avec son environnement.

Cette technologie peut être utilisée à différentes fins :

  • Des expériences de cinéma immersives
  • Le jeu vidéo
  • Dans le domaine de l’architecture ou de l’immobilier
  • Dans le domaine médical
  • Pour la formation professionnelle et estudiantine
  • Et bien sûr dans les milieux artistiques, mais la liste n’est pas exhaustive…
Ce petit rappel étant effectué, voici quelques bonnes pratiques à suivre pour vos futurs designs en réalité virtuelle.

 

Mettez en place des repères visuels

A moins que vous ne produisiez une expérience d’exploration où l’utilisateur est volontairement livré à lui-même, mieux vaut utiliser des repères visuels pour lui indiquer où regarder et avec quoi interagir.

Un réticule ou un faisceau lumineux pourra lui indiquer la position du curseur et une surbrillance sur les objets utilisables peuvent par exemple lui permettre de se sentir un peu moins perdu.

Attention
Retenez bien que la réalité virtuelle est une pratique encore peu connue et ses codes ne sont pas tout à fait établis.

Faites en sorte d’en créer qui soient assez clairs pour que l’immersion reste totale.

 

Limitez les gestes à apprendre pour faciliter l’immersion

Pour pouvoir interagir dans un environnement virtuel, il faut prévoir un certain nombre de gestes qui déclencheront une action voulue.

Ces derniers peuvent être de deux natures : sémantiques ou adaptifs.

  • Les gestes sémantiques sont des mouvements de la vie de tous les jours auxquels nous sommes habitués dans le monde réel : lever le bras, hocher de la tête, marcher…
  • Les gestes adaptifs, eux, font appel à une interaction avec notre environnement. Ces derniers sont plus difficiles à mettre en place, car il faut prendre en compte les particularités des objets (poids, déplacement dans l’espace, texture…).
Essayez de les faire au plus proche de la réalité et de ne pas surcharger vos utilisateurs de gestes à apprendre, encore une fois au nom de l’immersion.

 

Ne leur faites pas (trop) tourner la tête

Il pourrait être tentant de vouloir en mettre plein la vue à vos utilisateurs en faisant fourmiller votre interface de détails tout autour d’eux.

Mais attention à ne pas les mettre en situation inconfortable trop longtemps. Suivez les préconisations de Mike Alger et Alex Chu en la matière :

Zones de mouvement de la tête

  • Haut/bas
  • 60° au dessus et 40° en dessous de la position naturelle de la tête
  • Angle confortable : Entre -10° et +20°
  • Gauche/droite
  • 55° max à gauche et à droite
  • Angle confortable : Jusqu’à 30° de part et d’autre de la position naturelle de la tête

Restez cohérents dans votre style

Réalité virtuelle ne signifie pas nécessairement des graphismes réalistes à couper le souffle.

Mais vos utilisateurs s’attendent à être plongés dans un univers immersif qui les fera voyager (pour un jeu ou une œuvre artistique) ou leur procurera une expérience intéressante.

Notre conseil
Pour ne pas les faire décrocher de leur expérience, tâchez d’être le plus cohérent possible dans votre patte graphique afin qu’ils se sentent transportés vers de nouveaux horizons.

Rien n’est plus dérangeant qu’un élément photoréaliste au milieu d’un décor fantaisiste et vice versa.

 

Besoin d’un graphiste pour créer des univers en VR hors du commun ? Rendez-vous sur graphiste.com 

Laissez un commentaire