Conseils graphiques

6 conseils à suivre pour ajouter du texte sur une image

Publié par Jérôme Dajoux

L’ajout de texte sur une image est une pratique qui ne date pas d’hier et qui nécessite toujours de trouver le juste équilibre afin de garantir une bonne lisibilité du texte et la conservation de l’esthétisme de l’image.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Il faut également aujourd’hui prendre en compte le fait qu’une image avec texte présente sur un site web doit pouvoir être lue aussi bien sur un écran d’ordinateur que sur un écran de smartphone, plus de la moitié du trafic Internet étant générée par les terminaux mobiles.

Aussi, pour que vos visuels soient de qualité, voici 6 conseils à suivre pour ajouter du texte sur une image.

1. Recherchez un bon contraste de couleur et de luminosité

Afin que le texte soit lisible, il faut absolument éviter que texte et image soient dans les mêmes tons de couleur. Au contraire, leurs coloris doivent contraster de manière que le texte « ressorte » bien sur l’image.

image foncé texte sur image pour graphiste

La bonne pratique est ainsi d’utiliser une image sombre et d’y ajouter un texte clair. Naturellement, si la photo que vous avez retenue comme arrière-plan n’est pas très sombre, il est possible de l’assombrir grâce à un calque, par exemple un calque noir d’opacité 40 %. Un texte en blanc sera alors parfaitement mis en lumière.

Notez que si cette pratique est particulièrement intéressante pour pouvoir positionner de gros titres comme bon vous semble sur une image, elle a un inconvénient majeur qui est de pouvoir laisser penser que l’image d’arrière-plan n’a que peu d’intérêt.

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

 

2. Jouez avec le positionnement du texte

La création d’un contraste ne passe pas toujours par le choix des couleurs. En effet, celui-ci peut parfois être créé tout simplement en positionnant stratégiquement le texte sur l’image.

Par exemple, si vous envisagez d’ajouter du texte à une photo de paysage, il faut savoir qu’un ciel bleu est souvent idéal pour placer un titre puisqu’il existe une vraie unité de couleur propice à la création d’un contraste.

Cette pratique, qui vise avant tout à assurer la lisibilité du texte, est souvent exécutée au détriment de la qualité graphique de l’image.

 

 

3. Tirez profit de la profondeur de champ des photos

Si vous désirez placer du texte sur une photo ayant une grande profondeur de champ, vous devez rapidement identifier une partie floue. Ne vous reste alors qu’à choisir une couleur qui contraste avec la couleur principale de la zone floue et le tour est joué.

Le saviez-vous ?
Cette pratique peut aussi être utilisée sur des photos auxquelles vous aurez volontairement ajouté une partie floue via l’application d’un calque.

Dans ce cas précis toutefois, vous « sacrifiez » souvent votre image pour mettre en valeur le texte.

 

4. Modifiez la taille du texte et jouez avec les effets

Il faut savoir que plus le texte est petit, plus il va sembler intégré à l’image. Autant dire que si vous avez misé sur une petite taille de police et que le contraste couleur n’est pas flagrant, votre texte va être tout bonnement illisible.

Attention
Dans pareille situation, il va falloir augmenter la taille de la police, dans la limite du raisonnable tout de même puisque vous ne désirez pas nécessairement que votre texte « envahisse » votre image.

Si, une fois une taille correcte obtenue, vous n’êtes pas satisfait du résultat, essayez d’appliquer des effets graphiques (contour ou ombre) afin que le texte apparaisse bien comme étant dans un plan différent de l’image.

 

5. Assurez-vous de la cohérence entre image et texte

Parce que vos visuels doivent avoir un « sens » — et peut-être même être capables de susciter des émotions — il est primordial qu’il y ait une véritable cohérence entre vos images et les textes que vous y faites figurer.

En effet, avouez qu’il y aurait tout de même de quoi s’y perdre si l’on vous annonçait une catégorie « Légumes » avec comme photo de fond de la viande ou du poisson…

 

6. Optez pour un texte mis en surbrillance

Texte en surveillance, source

Si le texte à ajouter à une image n’est pas long et que cette dernière offre un arrière-plan suffisamment vaste, la mise en surbrillance du texte peut être une pratique à adopter.

Le principe est simple puisqu’il consiste à appliquer une couleur d’arrière-plan au texte lui-même et seulement à lui. Dans l’idéal, pour éviter que le texte ne paraisse déconnecté de la photo, il est pertinent de reprendre la couleur dominante de celle-ci.

 

Placer du texte sur une image est donc plus complexe qu’il n’y paraît. Toutefois, en appliquant scrupuleusement les conseils de cet article, vous devriez parvenir à créer des étiquettes et des cartes qui raviront ceux qui les consulteront sur le web. Sinon ? Faites appel à un graphiste freelance sur Graphiste.com

Laissez un commentaire