Les missions de l'illustrateur freelance


L’illustrateur travaille, au quotidien, sur le côté visuel d’un message : il peut intervenir pour la conception d’un livre ou album, ou encore travailler dans le milieu de la communication ou de la publicité. Dans tous les cas, il collabore avec d’autres professionnels (directeur artistique, éditeur, auteur, etc.) et s’intègre dans une équipe pour la concrétisation d’un projet.

Aujourd’hui, quand il travaille sur les illustrations d’un livre, par exemple, l’illustrateur commence généralement par réaliser quelques essais au crayon sur un papier. Cependant, il bascule rapidement sur tablette graphique, afin de peaufiner la conception de son ou ses image(s).

Au final, l’illustrateur utilise autant les techniques de dessin sur papier que les outils informatiques et logiciels spécialisés dans le secteur.


motion design freelance

Les formations pour devenir illustrateur freelance


Le métier d’illustrateur possède des contours plutôt flous : à l’heure actuelle, il n’existe pas de cursus spécifique à suivre pour pratiquer dans ce domaine. En effet, cette profession résolument artistique regorge d’autodidactes ayant réussi, au fil du temps, à se faire connaître par leur talent. Cependant, pour mettre toutes les chances de son côté afin d’envisager le métier d’illustrateur, quelques formations sont possibles, selon les préférences et possibilités de chacun :

  • BTS design graphique (options communication et médias imprimés)
  • DMA (Diplôme des Métiers d’Art)
  • DNAT (Diplôme National d’Arts et Techniques)
  • DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués)
  • DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique).

Avant ces formations destinées aux possesseurs du baccalauréat, on conseille, au lycée, d’opter pour un baccalauréat technologique STD2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués).

Cependant, si vous préférez passer un baccalauréat général, c’est également possible. On conseille – en revanche – de suivre une année de mise à niveau avant la formation supérieure, afin de se familiariser avec les principaux outils de l’illustrateur. Pour cela, il faut se renseigner sur la MANAA (Mise À Niveau en Arts Appliqués).


motion design freelance

Les milieux dans lesquels l’illustrateur peut travailler


Suite à sa formation artistique, l’illustrateur peut occuper un poste dans différentes structures. Il peut choisir de se spécialiser sur un produit particulier : l’affiche publicitaire, la bande dessinée ou encore le livre pour enfants. Choisir une spécialité au plus tôt permet, progressivement, d’acquérir une culture générale dans le milieu et de connaître les standards – afin de plus rapidement s’insérer, une fois diplômé, dans le monde du travail.

L’illustrateur, également capable de se lancer dans le monde de la mode, choisit parfois de travailler de façon plus indépendante et de proposer ses services aux professionnels. Quand il travaille sous sa propre direction, l’illustrateur est rémunéré à la commande et négocie, au préalable, le montant de ses droits d’auteur.


Quelles sont les qualités et compétences requises pour un illustrateur freelance ?


S’il n’est pas exclu d’être illustrateur autodidacte, la maîtrise de l’informatique reste, aujourd’hui, impérative. Concrètement, dans le monde de la bande dessinée, par exemple, environ 9 albums sur 10 sont conçus par ordinateur – ce qui laisse une infime place au traditionnel papier. Une connaissance approfondie des logiciels de création graphique est inséparable du métier d’illustrateur de nos jours. Concrètement, sur un papier, le professionnel utilise parfois l’encre, la gouache, le feutre ou encore l’acrylique. Sur ordinateur, il maîtrise aussi bien Illustrator que Photoshop. Il est créatif et polyvalent, puisqu’il s’adapte à la variété des supports de travail.

Qu’il aspire à un statut de salarié ou qu’il souhaite rester indépendant, l’illustrateur doit pouvoir, à tout moment, montrer un échantillon de ses créations, le plus souvent présenté sous la forme d’un « book ». Ce dernier réunit, dans les meilleurs des cas, des œuvres aux styles variés, afin de montrer les différents registres sur lesquels le professionnel peut travailler.

Il va de soi que l’illustrateur doit connaître toutes les techniques liées au dessin, sur papier ou sur informatique. Le plus souvent, il travaille en suivant les consignes énumérées dans un cahier des charges bien précis, préalablement élaboré par un directeur artistique : les consignes ne sont pas un frein à la créativité – mais doivent permettre de travailler de façon cadrée, pour répondre à toutes les exigences du client ou supérieur hiérarchique. S’il faut être capable de montrer son talent et de revendiquer un style, une véritable flexibilité est demandée à l’illustrateur – qui doit, enfin, prendre soin de son réseau afin de se faire connaître au maximum.


motion design freelance


Trouver un illustrateur freelance freelance

Illustrateur freelance et vous voulez trouver des clients ?


Inscrivez-vous gratuitement sur Graphiste.com, partagez vos créations sur votre portfolio et répondez aux missions pour les illustrateur freelance freelances.


Trouver un illustrateur freelance freelance



Nos guides
Tarif d'un graphiste freelance
Les missions de graphistes freelances
Portfolios de nos graphistes
Aide sur Graphiste.com