Les missions du dessinateur 3D


Travaillant – le plus souvent – sous les ordres d’un directeur artistique et en collaboration avec un réalisateur ou encore un animateur, le dessinateur 3D réalise, au sein d’une équipe compétente et polyvalente, des visuels de toutes sortes.

Il peut être amené à travailler sur un jeu vidéo et créer de l’image animée en respectant un scénario et une identité visuelle de jeu. Si, dans un premier temps, le dessinateur 3D doit maîtriser tous les outils liés à la conception visuelle en deux dimensions, il connaît également – et utilise régulièrement – des programmes permettant de concevoir en trois dimensions.

Créatif et capable d’avoir un maximum d’imagination, le dessinateur 3D doit, en outre, pouvoir répondre à des consignes strictes au quotidien, tant sur le respect d’un style que sur la qualité des graphismes : le temps de chargement des éléments doit être minimal, ce qui implique des compétences techniques.


Les formations pour devenir dessinateur 3D


dessinateur 3D freelance

Il est possible de suivre différentes formations en vue de devenir dessinateur 3D, tous niveaux confondus (du simple niveau bac à bac + 5). Des BTS et DUT existent et sont, généralement, assez faciles d’accès : il suffit d’avoir un dossier scolaire correct et de répondre à quelques critères pour entrer dans ces établissements. D’autres écoles spécialisées dans le jeu vidéo peuvent, parfois, demander un plus grand budget et de plus nombreuses exigences quant au profil de l’étudiant. Les différentes formations possibles sont les suivantes :

  • Bac + 2 : BTS design graphique (option communication et médias numériques), BTS métiers de l’audiovisuel (option métiers de l’image), DUT informatique (option imagerie numérique ou génie informatique + formation graphique).
  • Bac + 4 : DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués), ENS Olivier de Serres à Paris (créateur-concepteur), Lycée La Martinière à Lyon ou encore Lycée Eugène-Livet à Nantes.
  • Diplôme d’école d’art : ENSAD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs), ENSBA (École Nationale Supérieure des Beaux-Arts), Les Gobelins (École de l’image), etc.
  • Diplôme d’école spécialisée dans le jeu vidéo : ENJMIN (École Nationale du Jeu et des Médias Interactifs Numériques à Angoulême), Supinfogame à Valenciennes et l’École Émile Cohl à Lyon.

En parallèle de ces études, il est conseillé de faire le nécessaire pour avoir une première expérience professionnelle dans une agence web ou une maison d’édition, par exemple. De nombreuses écoles proposent – ou imposent – des stages : un moment idéal pour faire un premier pas dans le monde du travail.


Avant le baccalauréat : quels choix réaliser pour s’orienter vers le métier de dessinateur 3D ?


Certains futurs dessinateurs 3D optent pour un baccalauréat général : dans ce cas, il paraît plus adapté d’opter pour un cursus scientifique avec, si possible, une option facultative dans les arts. Sinon, il est également possible, dès le lycée, de suivre une formation adaptée à l’univers du dessinateur 3D, à travers des enseignements plus spécialisés proposés dans deux formations différentes :

  • Le baccalauréat professionnel SEN (Systèmes Électroniques Numériques) couplé à une formation graphique.
  • Le baccalauréat technologique STD2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués).

Au plus tôt, il est important de se familiariser avec les outils du dessinateur 3D, voire de développer une culture personnelle pour être plus facilement prêt à suivre les formations – parfois très techniques – du dessinateur 3D. Dès que possible, on conseille d’acheter un ordinateur puissant afin d’utiliser des logiciels comme Photoshop, 3D Studio Max, Maya ou encore Softimage Xsi.

De même, apprendre à utiliser une palette graphique au plus tôt permet de gagner du temps pendant les études !


Quelles sont les qualités et compétences requises pour un dessinateur 3D ?


dessinateur 3D freelance

Indiscutablement créatif, le dessinateur 3D doit savoir faire la part des choses entre sa propre imagination et les consignes auxquelles il doit se référer. En ce sens, si des capacités d’inventivité sont impératives, il faut aussi savoir se discipliner pour toujours proposer des graphismes en accord avec la demande.

Naturellement, il faut savoir dessiner de façon extrêmement précise, quel que soit l’outil utilisé (du support papier pour les premiers croquis aux logiciels 3D extrêmement pointus pour la conception graphique). Bien sûr, le dessinateur 3D connaît les tendances actuelles, mène une veille afin d’être toujours dans la mode du moment et sait anticiper afin d’avoir, par rapport à la concurrence, une valeur ajoutée.

En tant que débutant, le dessinateur 3D peut toucher à partir de 1 600 € brut par mois, sachant que ce salaire peut être largement revu à la hausse en faisant ses preuves dans le milieu.


Quel statut prendre pour devenir dessinateur 3D freelance ?


dessinateur 3D freelance

Être dessinateur 3D freelance permet avant tout d’avoir un statut de profession libérale. Le mieux est de commencer en auto-entreprise pour se faire un nom dans le domaine. Cela implique qu’il n’y a pas de TVA sur vos factures et sont alors plus simples à réaliser.

Vos déclarations à l’URSSAF et vos cotisations sont également simplifiées et vos charges sociales en adéquation avec votre chiffre d’affaires, qui est de 20%. Si vous travaillez dans ces conditions, il vous suffira juste de payer votre responsabilité civile professionnelle, qui peut être déduite chaque année ou tous les mois par l’assurance qui la gère, dans le seul but de vous assurer une sécurité juridique principalement, ainsi que pour votre relation avec le client.

Au fur et à mesure de votre expérience et des projets que vous avez réalisés, vous pouvez alors passer en entreprise individuelle ou en société. L’EURL (ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ou la SARL (ou Société A Responsabilité Limitée) sont plus largement exploitées par les dessinateurs 3D en freelance, mais elles nécessitent plus de responsabilités, ainsi que qu’une déclaration aux impôts. Si vous souhaitez cesser votre activité, la procédure sera longue et complexe.

Pour ce qu’il en est du portage salarial, ce statut permet d’obtenir une activité professionnelle indépendante, mais en recevant une sécurité sociale d’un salarié lambda. C’est la société de portage qui prendra une partie des honoraires du dessinateur 3D freelance mais en contrepartie, ce dernier n’a pas à débourser d’argent pour l’assurance. Le professionnel est indépendant tout en étant accompagné. Ce statut sera efficace pour ceux qui ont encore des difficultés administratives, ou qui n’ont pas le temps de tout faire seul.


Devenir game designer en freelance


dessinateur 3D freelance

Afin de se faire une place pour un game designer freelance, il faut avant tout qu’il collabore avec une équipe dans la conception d’un jeu vidéo afin de pouvoir y montrer son savoir-faire. Il n’est pas possible de réaliser un jeu seul, il est plus facile d’intégrer un studio, mais vous pouvez rester indépendant en accomplissant des missions. Au départ, vous n’aurez que la possibilité d’élaborer l’environnement du jeu, être « level designer ». Mais il faudra à la suite faire ses preuves pour évoluer dans le métier et avoir des responsabilités plus importantes.

Ces responsabilités sont nombreuses et devront permettre de simplifier la jouabilité du jeu vidéo qui lui est confié. Il devra aussi réaliser un cahier des charges, imaginer de nouveaux personnages ou missions, ou encore tester son jeu afin d’y apporter les changements pour résoudre les problèmes rencontrés.

Il devra donc user de son imagination, et travailler jour et nuit dans la conception du jeu, ce qui implique aussi avoir une passion pour ces derniers. Cette passion va se transmettre sur les joueurs, qui pourront argumenter sur la jouabilité à travers les réseaux sociaux ou via les commentaires.

Un game designer en freelance peut créer un jeu vidéo sur consoles, mais aussi sous forme d’application pour les smartphones. Ces jeux peuvent provenir de domaines différents et peuvent parfois être considérés comme « sérieux », c’est-à-dire pédagogiques ou destinés aux entreprises.

En tant que développeur de jeux vidéo, vous avez la liberté de réaliser le projet qui vous passionne, tout en étant le maître des décisions, notamment lorsque vous travaillez en équipe. Créer son propre jeu vidéo en freelance, c’est gratifiant, car il est possible d’y mettre de sa personne et d’être reconnu par d’autres professionnels du métier.


Les étapes d’un projet de dessin 3D


Il existe trois différentes étapes lors de la réalisation d’un projet en 3D :

  1. La phase de préproduction : c’est celle de la planification de toutes les prochaines étapes du dessin en 3D. Après la rencontre avec le client, le graphiste 3D va établir un cahier des charges précis qui contient toutes les informations importantes pour la réalisation du dessin. Il va alors établir un design général en donnant une représentation du projet et avoir une idée du résultat final.

  2. La phase de production : ou elle de la modélisation, c’est là où le dessin en 2D va devenir du 3D avec des logiciels de pointe appelés CAO (ou Conception Assistée par Ordinateur). Cette phase est elle-même séparée en plusieurs étapes : il y a d’abord celle où le modélisateur va essentiellement transformer le dessin en 3D. Ensuite, vient l’incorporation de la texture sur le dessin tout en respectant les choix préétablis dans la phase de préproduction. Puis se met en place l’animation, avec des mouvements réalistes placés sur le dessin, ainsi que les effets spéciaux. L’éclairage y est ensuite apporté, assurant une harmonie des couleurs et de la lumière sur la réalisation en 3D. Enfin, le modélisateur va élaborer un rendu, c’est la partie la plus longue du processus de production, avec des logiciels spécifiques qui mettront en relation tous les éléments qui ont été importés.

  3. La phase de postproduction : cette dernière étape permet simplement d’étoffer l’illustration en 3D en combinant tous les effets pour obtenir un seul et même dessin. Ici, ce sont des logiciels dits de « compositing » qui seront utilisés par les graphistes dans le but premier d’améliorer l’image et d’ajouter quelques détails qui parferont le projet en 3D.


Trouver un dessinateur 3D freelance

Vous êtes Dessinateur 3D et vous voulez trouver des clients ?


Inscrivez-vous gratuitement sur Graphiste.com, partagez vos créations sur votre portfolio et répondez aux missions pour les dessinateur 3D freelances.


Trouver un dessinateur 3D freelance



Nos guides
Tarif d'un graphiste freelance
Les missions de graphistes freelances
Portfolios de nos graphistes
Aide sur Graphiste.com