Entreprise

5 raisons de créer un moodboard

Pourquoi créer un moodboard
Publié par Mélanie De Coster

Créer un moodboard, c’est choisir des images pour mieux exprimer sa pensée. Dans le monde du design, c’est surtout opter pour un outil visuel très très utile.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Voici pourquoi vous devez absolument en utiliser.

1. Pour économiser de l’énergie

Non, vous n’allez pas réduire votre consommation électrique grâce à un moodboard (quoique…).

Le moodbard sert à mieux vous exprimer, donc à mieux communiquer.

Que vous soyez du côté du client ou des designers, vous avez besoin d’expliquer de manière claire vos concepts. Parce que, soyons clair, dire “j’aime le bleu” comprend tellement de teintes différentes que vous risquez de vous énerver en cherchant la bonne (“un peu plus foncé, peut-être ?”).

Alors qu’un moodboard présentant vos tonalités préférées de bleu, ou le type de boutons que vous voulez voir apparaître sur votre page web est beaucoup plus parlant. Une image ne peut pas être interprétée (du moins pas si elle est utilisée juste pour ce qu’elle transmet au premier regard, on est bien d’accord.)

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

2. Pour trouver l’inspiration

Le moodboard, c’est un ensemble d’images sur un même thème, ou dans un même esprit. Les associer les unes avec les autres revient à faire un brainstorming automatique. Ce qui, là encore, fait gagner du temps.

D’autant que, pour recenser les images utiles, il peut être plus qu’utile de regarder un peu ce que les autres font, et donc d’étudier, même sans le faire exprès, les tendances. Pas mal, non, le double effet ?

3. Pour faciliter la communication

Le client a toujours raison. Sauf quand il ne comprend pas de quoi vous parlez. Parce que les termes techniques sont votre quotidien, et pas le leur, il sera beaucoup plus facile de vous mettre tous d’accord autour d’un moodboard.

Il pourra même parfois servir de registre des idées : “quand vous parlez de gradient, vous l’imaginez plutôt comme ceci ou comme cela ?”.

Quand on arrive à bien s’entendre, c’est tout de suite beaucoup plus agréable de travailler ensemble, vous verrez.

4. Pour impliquer au cours du process

Un moodboard a un autre impact : il permet de montrer aux clients que vous avancez même quand vous n’avez pas encore de projet terminé à montrer.

Il permet même de les impliquer dans le processus créatif, ce qui les aide à se l’approprier beaucoup plus facilement.

Vous pouvez :

  • Leur montrer les types de boutons/fenêtres/menus… que vous pensez utiliser
  • Leur demander de lister les types de boutons/fenêtres/menus… qu’ils préfèrent

Tout le monde est content et vous évitez de prototyper un menu qui ne rentre pas du tout dans les goûts du client, par exemple.

5. Pour travailler plus et parler moins

Nous sommes dans une société visuelle. Nous nous comprenons avec des images, nous les lisons au quotidien. Et c’est exactement ce que permet le moodboard.

Grâce à lui, vous ne perdrez pas de précieuses minutes à tenter d’expliquer à quoi, dans votre esprit, ressemble ce bouton en gradient. Vous ne le créerez pas non plus, au risque qu’il ne soit pas retenu au final.

Non, vous vous contentez d’en montrer des exemples et de voir s’ils plaisent à vos clients.

 

Il est évident qu’un moodboard n’est jamais qu’une piste. Il ne peut pas montrer ce qui n’existe pas encore. Il vous reviendra d’agencer les vôtres pour qu’ils illustrent au mieux ce que vous comptez faire des projets qui vous sont confiés.

Mais rappelez-vous que vous n’êtes pas en train de perdre du temps quand vous les composez : vous en profitez pour entretenir votre inspiration !

Laissez un commentaire