Inspiration

Le packaging personnalisé emballe tout le monde

Packaging personnalisé
Publié par Fabien

Le packaging personnalisé connaît l’art de faire parler de lui en mettant en avant les clients auxquels il s’adresse. Cette présentation du produit demande un petit peu plus d’attention que les emballages uniformes qui se retrouvent mis en vente un peu partout… mais son impact est largement plus grand que le temps consacré à sa préparation.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Pour moi, pour toi, pour vous… Le packaging personnalisé parle à une personne à la fois.

Alors que l’on entend parler au quotidien de globalisation et d’effet de masse, tout le monde n’aspire qu’à être reconnu en tant qu’individu. Pouvoir se distinguer des autres tout en partageant leurs valeurs, c’est tout un art.

Et c’est sur celui-ci que s’appuie le packaging personnalisé. Il donne l’impression à son acquéreur qu’une personne, quelque part, a pensé directement à lui. Il se sent donc plus concerné par le produit.

Une étude Packaging Europe de 2014 a démontré que 41 % des clients d’un produit l’ont acheté uniquement à cause de la manière dont il était emballé.

Ce chiffre est multiplié dès lors que l’on parle de personnalisation, comme l’a prouvé Coca-Cola avec sa campagne « Share a coke » et ses bouteilles portant des prénoms.

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

Capture d’écran 2016-06-28 à 11.13.51

Ils ont en plus pu bénéficier de publicités collatérales, notamment des partages sur les réseaux sociaux (plus de 550 000 rien que sur Instagram pour la première campagne). Le résultat d’une stratégie marketing s’appuyant sur ce type d’emballage n’est donc plus à prouver.

Quel type de personnalisation ?

Si la marque de boissons pétillantes a montré l’exemple en affichant des prénoms sur ses bouteilles, il existe de nombreuses manières de personnaliser son packaging.

C’est ainsi que Snicker a transformé ses barres chocolatées américaines en les affublant d’adjectifs censés décrire l’attitude de personnes qui auraient bien besoin de combler leur faim. Irritable, fatigué, impatient ou rebelle ne sont que quelques-uns des exemples mis en avant par la marque, qui mise donc plus sur l’humour.

Capture d’écran 2016-06-28 à 11.09.55

D’autres boissons ont quant à elle privilégié des emballages uniques, qui jouent plus sur une tendance à la collection des clients, tout en mettant de la couleur dans les rayons.

Pour le moment, ces concepts viennent tous de marques anglo-saxonnes (la campagne de Snicker n’a pas encore été adaptée au territoire français) mais il s’agit là d’une tendance qui est appelée à se développer dans les mois et années à venir.

Son principe repose sur une simple étude préalable, pour identifier un certain nombre de caractéristiques suffisamment communes pour être partagées par de nombreux clients, tout en permettant la confection d’emballages différents.

La personnalisation sur demande

Il est également possible d’attendre que le client s’approprie le produit et crée lui-même son étiquette personnalisée, en lui offrant cette possibilité grâce à un accès à internet.

Cependant, ce procédé peut être risqué, comme l’a constaté Nutella (en utilisant une liste de mots bannis directement accessible depuis le code source du générateur de packaging) qui a vu ses pâtes à tartiner affublées de caractéristiques peu glorieuses, largement partagées sur les réseaux sociaux, sans qu’elle soit en mesure de les contrôler.

Capture-d’écran-2016-06-28-à-11.23.34

Le liste des mots bannis dans le générateur de packaging Nutella

La personnalisation sur demande trouve là ses limites et il est toujours risqué de perdre le contrôle de son image. Par ailleurs, cette technique ne constitue pas réellement une incitation à l’acte d’achat, puisqu’elle s’adresse à des personnes ayant déjà le produit chez eux.

Capture d’écran 2016-06-28 à 11.26.53

Les modes d’impression actuels, qui peuvent également être l’objet de partenariat avec de grandes marques d’imprimerie (Coca-Cola s’est associé à HP pour proposer 2 millions de bouteilles, toutes différentes), permettent très simplement d’interpeller les clients avec des produits qui s’adressent directement à eux, sans révolutionner pour autant les chaînes d’emballage.

Il suffit de diviser le nombre d’étiquettes que l’on souhaite produire par le nombre de caractéristiques différentes. D’un point de vue graphique, il n’y a qu’un seul emplacement qui est modifié, ce qui limite les frais.

Pour conclure, le packaging personnalisé peut vous permettre d’améliorer la vente de vos produits, n’hésitez pas à demander à nos graphistes de vous aider dans la conception de vos packagings.

Article rédigé par Melanie De Coster

Laissez un commentaire