MISSIONS FREELANCES
Conseils graphiques Vidéo

Montage vidéo : 7 erreurs à ne pas commettre

Erreurs montage vidéo
Publié par Jérôme Dajoux

À l’heure où la vidéo est un média qui ne cesse de prendre une part prépondérante dans les stratégies de marketing digital, les marques doivent veiller à proposer des contenus de qualité.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

En effet, afin de susciter l’engagement du public, il est primordial d’éviter certaines erreurs de montage qui peuvent nuire à l’expérience de l’internaute et le faire fuir.

Voyons donc ensemble 7 erreurs à ne pas commettre lors de la phase de montage vidéo.

1. Une bande-son négligée

Si ce que les internautes voient est essentiel, ce qu’ils entendent l’est tout autant. Par conséquent, ne négligez sous aucun prétexte la bande-son de votre vidéo.

Généralement, trois composants audio doivent cohabiter à savoir :

  • Les voix
  • La musique
  • La bande-son du film

À vous donc de trouver le juste équilibre entre les différentes pistes, l’erreur fréquente faite par les monteurs étant de donner trop de puissance à la musique.

Une autre erreur tient à la qualité même de la bande-son puisqu’il arrive que des grésillements ou des échos puissent être entendus dans les vidéos publiées sur le web.

2. Un mauvais choix musical

Les musiques accompagnant vos images sont à rechercher une fois que le montage vidéo a été terminé. Dès lors, prenez le temps de vous concentrer sur les choix musicaux et évitez les pièges.

En effet, il est hors de question d’accompagner des images rythmées d’une mélodie douce et inversement. De même, une musique particulièrement joyeuse n’est pas adaptée à une scène triste tel un enterrement.

Veillez donc à respecter ces « logiques » sous peine de perturber certains spectateurs qui passeront peut-être à côté du message que vous désirez transmettre.

3. L’abus de plans longs

Les monteurs débutants, souvent par manque d’expérience, ont tendance à abuser des plans longs. Pourtant, dans le rendu final d’une vidéo, ils peuvent lasser le spectateur et se priver de possibilités artistiques.

Aussi, il est pertinent pour un monteur de multiplier les angles de vue pour filmer une même action. Il pourra ainsi rythmer son montage en alternant les plans et pourra affiner le message qu’il désire transmettre.

4. Un montage comme à la télévision

Il existe quelques différences dans les techniques utilisées pour monter une vidéo selon qu’elle se destine au web ou à la télévision. Malheureusement, certains monteurs l’oublient parfois…

Beaucoup commettent ainsi l’erreur de recourir au « fondu enchaîné » pour la transition entre deux images dans des vidéos destinées au web.

Seulement voilà, si cette technique est adaptée à la télévision, elle l’est beaucoup moins à Internet où il est question de conserver coûte que coûte l’attention de l’internaute qui peut très aisément aller picorer d’autres contenus.

5. De mauvais choix graphiques pour le titrage

Vous allez très probablement ajouter des textes à vos contenus vidéo ce qui est plutôt une bonne décision.

Par contre, attention à choisir une typographie, une taille et une couleur qui assurent leur parfaite lisibilité.

Attention
N’en faites toutefois pas trop car les titres et sous-titres ne doivent pas prendre le dessus sur le message que votre vidéo entend véhiculer.

6. Le recours à des effets gadgets

De nombreux logiciels de montage vidéo proposent un large choix d’effets, tous plus gadgets les uns que les autres.

Aussi, si vous souhaitez réellement créer une vidéo professionnelle, évitez ces effets qui ne peuvent que décrédibiliser votre travail.

7. L’oubli des boutons call-to-action

À l’heure où de nombreuses vidéos disponibles sur le web ont pour objectif de susciter l’engagement chez l’internaute, ne pas intégrer de boutons call-to-action est une erreur.

Il est effectivement judicieux d’utiliser des vidéos pour inciter l’internaute à agir et quoi de mieux que des boutons et liens intégrés à celles-ci pour y parvenir.

 

Désormais, vous connaissez la majorité des écueils à éviter lorsque vous montez une vidéo. Vous voilà donc prêt à réaliser des vidéos qui vont marquer les esprits et qui vont susciter l’engagement de l’internaute.

Vous avez besoin d’aide dans le montage de votre vidéo ? Pourquoi ne pas faire appel à un professionnel de la vidéo ?

Montage vidéo : 7 erreurs à ne pas commettre
5 (100%) 4 votes

Laissez un commentaire