Conseils graphiques Packaging

3 conseils pour choisir la typographie de votre packaging

typographie pour packaging
Publié par Mélanie De Coster

La typographie n’est pas le seul élément visible d’un packaging, le design et les graphismes comptent tout autant. Mais les polices de caractère sont pourtant très importantes, voire essentielles dans le cas des design minimalistes.

Besoin d'un graphiste ?
Trouvez gratuitement un graphiste qualifié et disponible !

Déposez votre annonce

Vous êtes graphiste ? Créer un compte gratuitement

Vous avez intérêt à bien les choisir pour qu’elles attirent l’œil depuis l’autre bout de l’allée du magasin !

1. Ne lésinez pas sur la lisibilité

Vous n’êtes pas en train de passer un petit mot qui ne doit pas être repéré : ce que vous écrivez sur votre packaging doit être lisible. De loin. Et sans doute sur la question.

Pour cela, vous devez tout mettre en œuvre pour améliorer le confort visuel de vos clients (et cela qu’il s’agisse d’adolescents qui auront le nez collé à leur smartphone ou de grand-mères qui ne lisent plus qu’avec des loupes de lecture).

Quelques petits conseils pour la route :

  • Écrivez le nom du produit en grand. Ou éventuellement la marque, si elle est connue et si vous appuyez votre communication dessus. Ce doit être le texte le plus visible de tout votre packaging.
  • Pensez aux majuscules : le cerveau humain lit plus facilement un texte qui n’est pas entièrement rédigé en majuscules. Par contre, pour un seul mot (Pâtes, saucisson, Jus d’orange… bon, d’accord, ça fait trois, mais ça passe encore), vous pouvez tout à fait attirer l’attention en capitalisant sur ce dernier.
  • Jouez sur les couleurs : du texte clair sur un fond sombre aura l’air écrit plus grand. C’est une bonne technique pour attirer l’attention quand vous n’avez pas beaucoup de place.
Bouteille claire Yuji, packaging épuré

Réalisé par Mobius-studio, graphiste sur Graphiste.com

2. Réfléchissez en termes d’espace

Non, nous n’allons pas vous demander d’enfiler une combinaison spatiale. Mais c’est bel et bien la guerre parmi les produits stars des rayons. Et pour que tout votre contenu soit lisible, vous devrez choisir une typographie adaptée à la place dont vous disposez. En clair : il y a plus de place sur un paquet de céréales que sur une boîte de conserve. C’est peut-être pour cela que les premières peuvent se permettre plus de fantaisies typographiques…

Commandez un logo personnalisé
à l'un de nos 30 000 graphistes professionnels
Pour toutes les entreprises et tous les budgets

Commander mon logo

Certaines informations sont indispensables sur un packaging : vous n’allez pas vous contenter d’indiquer la marque du produit. Vous mentionnerez aussi :

  • De quel type il s’agit (notamment quand il y a plusieurs variétés : sirop de fraise ou sirop de menthe ?),
  • ainsi que les informations indispensables (ingrédients, contacts, instructions, mentions obligatoires, etc.).

Tout cela doit pouvoir figurer sur votre boîte sinon vous n’emballerez personne.

Ajoutez à cela le fait que vous ne pouvez pas vous permettre de trop varier les polices que vous allez utiliser. Et que les informations principales (marque, nom et type de produit) doivent être visibles sur la face avant et vous commencerez vraiment à vous sentir à l’étroit dans votre vaisseau spatial…

Café Méo trois variétés différentes

Réalisé par Samuel Niget, graphiste sur Graphiste.com

3. Respectez les codes (ou pas)

En typographie, il est d’usage d’utiliser des polices de caractère qui vont correspondre aux attentes des clients cibles. On n’écrit pas de la même manière pour des seniors que pour des enfants.

Sur les packagings, il est également considéré plus pratique d’utiliser la police la plus simple possible pour toute la partie concernant les ingrédients et les instructions de préparation.

Ça, ce sont les habitudes, qui ont fait leurs preuves et qui ont toutes leurs raisons d’être. Mais il peut aussi être intéressant de pousser le sens de l’originalité jusqu’à utiliser des typographies plus originales pour la liste d’ingrédients.

L’essentiel est avant tout que cela reste lisible et qu’il y ait une différenciation entre les informations prioritaires et les autres. Pour le reste… Faites-vous plaisir !

Pot de miel de fleurs Synergia

Réalisé par Tony Schlawick, graphiste sur Graphiste.com

N’hésitez pas à vous inscrire sur Graphiste.com pour trouver le professionnel qui saura vous guider dans l’élaboration de votre packaging !

Laissez un commentaire