Comment apprendre le design graphique ?

Apprendre le design graphique

Sur Graphiste.com, recevez rapidement des devis pour réaliser votre projet Graphistes. Trouver un freelance disponible

Être autodidacte. C’est une manière comme une autre d’apprendre. Une qui n’est pas moins efficace que les formations dispensées par les grandes écoles.

Ce type d’enseignement demande même plus d’implication, plus d’obstination et beaucoup plus d’attention que d’aller s’asseoir derrière une table et d’attendre que l’on vous fournisse toutes les pistes nécessaires. Je reste admirative de ceux qui réussissent ainsi à devenir des experts en partant de rien.

Que vous soyez un graphiste novice ou un artiste confirmé, vous trouverez sans doute de bonnes raisons de piocher dans cette liste de bonnes pratiques pour se former au design. Aujourd’hui, c’est portes ouvertes dans la formation en ligne !

 

Qu’est-ce que le design graphique ?

Le design graphique est avant tout un mode de communication. On connait l’importance d’une bonne communication visuelle et graphique. Elle permet de s’adresser à une cible à l’aide de codes graphiques. Dans le processus communicationnel, on retrouve deux aspects distincts, le fond et la forme. Dans un premier temps, le service marketing va déterminer la cible à accrocher en fonction des objectifs de la campagne de communication. Ensuite, le fond sera la mise en œuvre du message que l’on veut faire passer. Il devra refléter l’image de la marque ou de l’entreprise.

C’est au niveau de la dernière étape que nous retrouvons le designer graphique. Il est chargé de mettre en forme le message à travers différents supports.

Cette activité intervient dans différents domaines tels que la mise en œuvre de supports de communication comme les brochures, livres, revues, affiches… On fait appel aussi au design graphique dans les produits numériques et interactifs comme les génériques de télévision et de cinéma, les sites web et autres applications… Et puis on la retrouve dans les diverses signalétiques, le packaging

 

Être graphiste autodidacte

Un autodidacte renferme en lui des qualités qui le font évoluer de manière souvent spectaculaire. Il a la soif d’apprendre. Il se passionne pour les choses nouvelles, et il est capable d’un réel acharnement dans le travail pour arriver à ses fins. L’audace et le fait de ne pas avoir été « moulé » dans les principes de certaines écoles lui donne une forme de non-conformisme et une capacité d’analyse très intéressante. Expérimenter de nouveaux domaines fait partie de ses gènes. Tout ceci est un jeu pour l’autodidacte. Et puis il sait improviser, il saura s’adapter et faites preuve d’une grande tolérance à l’incertitude.

Ces compétences sont un réel avantage pour commencer à vous former et devenir designer graphique. Le métier fait appel à la créativité et demande une grande adaptabilité. Il faut être toujours prêt à découvrir et à coller au plus proche des tendances.

 

Apprendre le design graphique en 10 étapes

Connaître l’histoire du design graphique

Tout être et toute chose a un passé. Le dessin aussi. Posséder ne serait-ce que des bases en histoire de l’art permet de comprendre comment le graphisme a évolué.

Il faut savoir d’où l’on vient pour savoir où on va. C’est une étape importante pour commencer.

Le design graphique est tellement rependu de nos jours que nous avons du mal à imaginer qu’il a pu ne pas exister… Finalement, la communication visuelle remonte à très loin. Évidemment, elle n’a pas cessé d’évoluer et l’ère du numérique à profondément modifié les codes. Le design graphique tel qu’on le définit aujourd’hui n’a commencé que vers 1440, une fois qu’a été créée l’imprimerie. Vous pouvez effectuer votre recherche de manière chronologique ou en partant d’une œuvre qui vous a séduit et vous intéresser ensuite aux commensaux de l’artiste qui l’a créée.

Le but est juste de voir comment l’art évolue (et aussi d’être capable de s’appuyer sur les recherches effectuées bien avant vous pour les intégrer dans vos propres travaux).

Avoir du vocabulaire

Le vocabulaire professionnel est comme un ensemble de code.

Savez-vous à quoi sert le vocabulaire professionnel ? À communiquer avec d’autres professionnels… Vous devez être capable de parler avec d’autres graphistes ou avec des professionnels du design ou de l’imprimerie et surtout comprendre ce qu’ils vous diront. Face à vos clients, il est de bon ton d’utiliser des thermes liés au secteur d’activité. Cela rend votre discours plus sérieux et ce n’est possible que si vous possédez un minimum de langage technique.

Certains termes sont propres à l’imprimerie, d’autres sont plus en lien avec le métier même de graphiste. Quand vous en êtes au stade de la création de projets, il est urgent de les maîtriser.

À lire aussi : Impression : le guide pour réaliser et imprimer un roll-up

Suivre le travail des autres

Voilà une étape important qui peut aussi se comparer à de la veille informationnelle. On apprend toujours en observant ce que font les autres. Et c’est encore plus vrai dans le graphisme. Avec l’explosion des galeries en ligne, vous pouvez suivre plusieurs créatifs de près puis analyser leurs dernières œuvres d’un simple clic.

Ne négligez pas non plus les blogs ou les réseaux sociaux des personnes que vous admirez : c’est souvent un excellent moyen pour récolter des sources d’inspiration ou des informations utiles pour enrichir votre culture graphique.

Pensez à rester à jour des nouvelles tendances en suivant les influenceurs et en parcourant leurs sites ainsi que d’autres pages de réseaux sociaux. Internet regorge d’éléments qui pourront vous aider à trouver l’inspiration.

Portfolio et projets sur Behance

 

À lire aussi : 10 plateformes pour trouver l’inspiration

Comparer les market places

De nombreux graphistes (certainement pas les moins talentueux) offrent leurs services ou leurs créations sur des market places (sites qui mettent en relation professionnels et prospects ou clients) dédiées au design.

Observer quels travaux sont les plus populaires est aussi une bonne manière de se former l’œil. Même s’il faut noter que cette démarche peut demander un temps certain, elle ne peut être représentative que d’une tendance liée au moment donné. Il est important pour un designer graphique de montrer qu’il sait s’adapter à la tendance.

 

À lire aussi : Où trouver un graphiste disponible ?

Suivre des cours en ligne

Les Moocs ont le vent en poupe.

MOOC veut dire Massiv Open Online Courses. En clair, ce sont les universités et les écoles qui ouvrent leurs cours en ligne sur Internet. Les sujets sont divers etexistent sur tous les secteurs. Vous pourrez vous former sur l’utilisation de logiciels spécifiques, apprendre des techniques de cadrage, perfectionner vos connaissances en histoire de l’art… Il faut cependant reconnaître que le catalogue français de Moocs dédiées aux graphistes peut paraitre rare. Ce serait peut-être l’occasion de perfectionner votre anglais, pour pratiquer le Lettering ou d’autres techniques.

Assister à des conférences

Dans le même objectif que les Moocs mais avec comme spécificité supplémentaire de permettre de se créer un réseau pour pouvoir échanger des idées, et pourquoi pas des propositions d’emploi, les TED talks offrent l’opportunité à de nombreux experts de partager leurs connaissances. C’est aussi la possibilité pour des amateurs de visionner ces conférences quand ils le veulent.

On parle beaucoup des TED talks sur les thèmes du développement personnel… mais il en existe aussi une quantité considérable portant sur le design, la créativité… ou à peu près tout ce qui est susceptible de vous intéresser !

Décortiquer

Observer une affiche, un graphique de site Internet et mettez-le en morceaux. Scruter les effets, les couleurs. Demandez-vous ce qui a attiré votre œil en premier. Quel est le message qu’à voulu passer l’auteur. Ce travail entraine votre attention, aiguise votre regard et vous permet de gagner en sens critique. C’est un travail qui entraine votre cerveau à créer.

Vous aurez plus de facilité à trouver des idées qui se rapprochent des besoins de vos futurs clients. Regarder l’œuvre d’artistes qui vous inspirent et essayer de les imiter est aussi un excellent exercice pour entrainer votre sens du détail et votre attention. Pas juste pour savoir faire comme eux. Mais pour comprendre leur manière de travailler, pour vous former à leurs côtés.

Ce travail peut parfois vous sembler décourageant et fastidieux. C’est malgré tout un excellent mode d’apprentissage. Cela se pratiquait souvent avant et c’est une façon de forger sa technique sans user son énergie sur le processus créatif.

Pratiquer

C’est en forgeant que l’on devient forgeron, dit le proverbe. C’est en créant que vous deviendrez créatif. Dessinez. Illustrez.

Quelle que soit votre technique préférée, pratiquez-la.

Les formations en ligne n’apportent pas cette partie pratique nécessaire pour imprimer dans votre esprit les éléments que vous allez apprendre. Les Moocsvont vous permettre de découvrir des connaissances théoriques, mais vous devez vous confronter à la réalité et particulièrement dans le design graphique, qui passe par des techniques nécessaires bien sûr, mais surtout par de l’expérience et du réel. Alors entrainez-vous…

Même juste un petit peu. Même seulement pour perfectionner ce que vous avez déjà fait hier. Mais ne laissez jamais reposer vos outils. C’est la meilleure conduite à tenir pour les maîtriser !

Économiser

Le matériel ou les logiciels spécialisés peuvent s’avérer assez onéreux. Ce n’est pas une raison pour se priver du travail artistique. Le dos d’un emballage de céréales peut devenir une toile où exercer sa main.

Et il existe des alternatives informatiques qui permettent de se lancer dans la maîtrise des outils bureautiques en attendant de pouvoir s’offrir la crème de la crème. Pixlr remplace Photoshop et Inkscape est un bon ersatz d’Illustrator.

Créer

Imiter, se former, observer, c’est bien. C’est même plus que bien, c’est indispensable. Mais ne vous arrêtez pas là. Se former, c’est aussi tester.

Pour créer, il faut oser se lancer. Chercher à dépasser ses limites ou celles que d’autres ont placées avant vous. Juste pour voir si ça fonctionne ou seulement pour le plaisir. Il n’y a ainsi que vous apprendrez vraiment !

Pensez à contacter des associations de quartiers qui peuvent avoir besoin de vos connaissances pour créer leurs éléments publicitaires ou les programmes de spectacles par exemple. Bien sûr, la plupart du temps, ce travail sera bénévole, mais il vous permettra de vous faire la main et de travailler votre créativité.

J’aimerais beaucoup savoir comment vous vous êtes formé… N’hésitez pas à le dire dans les commentaires.

Les débouchés

Le designer graphique sera embauché au sein d’une entreprise, dans une agence de publicité, un studio de création ou même une agence de designer. Les secteurs sont très vastes. Cela va du multimédia aux jeux vidéo en passant par le web et la publicité. Vous pouvez aussi vous lancer en freelance. Aujourd’hui, il devient facile de débuter avec un statut autoentrepreneur. Le plus difficile sera de vendre vos compétences. Vous devez vous constituer un book. C’est une étape difficile, car elle implique que vous ayez déjà créé. Que vous ayez réalisé des projets. Si vous avez suivi les conseils de mise en pratique de vos connaissances en proposant vos services bénévolement à des petites structures par exemple, vous aurez des éléments à présenter dans votre book.

Le designer graphique peut ensuite évoluer vers les métiers de chef de projet. L’accès à une direction artistique est également une possibilité. Ils ont à charge de faire ressortir des conceptions créatives. Vous avez les cartes en mains pour vous lancer dans le design graphique.

 

Notre astuce pour apprendre le design graphique

C’est un métier de passion qui comme toutes les professions impliquant un processus de création va vous demander de la patience et du savoir-faire. Développez vos connaissances techniques pour soutenir votre pratique quelles que soient les circonstances, c’est le meilleur moyen de vous lancer dans cette voie passionnante. Graphiste.com vous aide à trouver des clients qui ont des besoins en design graphique !

Lancez votre activité

Profitez des avantages du salarié et de la liberté du freelance avec le portage salarial.

Découvrir mon salaire
  • Besoin d’un graphiste expert en Graphistes ?


    Postez une annonce gratuite sur Graphiste.com et recevez rapidement les devis de graphistes professionnels.

    Trouver un graphiste