Un webdesigner est un créatif qui aime internet. Il vaut mieux, puisque son métier consiste à créer l'identité numérique d'un client, notamment par la réalisation de pages internet spécifiques. Il faut donc non seulement posséder un certain sens artistique, pour que les sites soient agréables à l'œil, mais aussi maîtriser les codes informatiques qui rendront ces mêmes sites fluides pour leurs utilisateurs.

On ne s'improvise pas webdesigner, on apprend à l'être, grâce à des formations dédiées et de nombreuses heures de pratique. Pour en apprendre plus sur cette profession, faites défiler la page vers le bas.

motion design freelance

Les missions d'un webdesigner


Le rôle d'un webdesigner freelance est assez complexe. Il doit non seulement être capable de comprendre les besoins d'une entreprise (faut-il un simple site vitrine ou d'autres options seront-elles nécessaires), réaliser la maquette d'un site (quels blocs seront utilisés à quels endroits, quel sera le cheminement d'une page à l'autre...), intégrer tous les éléments susceptibles de servir les intérêts du client.

Il peut également être amené à concevoir toute l'identité visuelle de ce site, surtout s'il travaille en freelance.

En agence, les webdesigners s'intègrent au sein d'équipes et peuvent n'intervenir que sur un seul aspect de la création de site (l'identité visuelle peut être confiée à un autre graphiste, par exemple).

En règle générale, un webdesigner est une sorte de graphiste/codeur polymorphe, qui connaît et comprend les contraintes du web tout en ayant une âme d'artiste.

L'aspect « designer » est important, puisqu'il faut que le produit fini soit pratique à utiliser et pas seulement joli à regarder.

motion design freelance

Les qualités d'un webdesigner


Le webdesigner idéal a au moins deux mains, pour tenir un crayon dans l'une et un clavier d'ordinateur dans l'autre.

Jusque-là, voilà une profession qui paraît accessible à presque tout le monde. Mais si on regarde un peu plus loin, voilà ce que l'on découvre chez la plupart de ces artistes du web :

  • le sens artistique : il s'agit d'un sens supplémentaire, dont tout le monde n'est pas doté. C'est celui qui permet d'imaginer un site entier, en images, à partir d'un simple brief. C'est aussi celui qui s'appuie sur une véritable culture artistique, ancienne comme moderne, et sur une véritable curiosité envers les nouvelles créations
  • Un esprit éveillé : pour suivre au jour le jour tout ce qui se passe dans le monde de l'art et du web. Connaître les derniers logiciels proposés sur le marché, les dernières tendances des sites internet, les couleurs qui sont à la mode... Une rumeur dit même que certains webdesigners ne dormiraient jamais, mais ceux qui la propagent doivent confondre avec les ordinateurs.
  • Des outils technologiques dans la manche : c'est un peu comme des cartes truquées, qu'ils sont capables de sortir à tout moment pour proposer de nouveaux outils pour les sites web. Ils connaissent bien sûr Photoshop et Illustrator, Flash et After Effects, Dreamweaver et le CSS... Ne vous étonnez d'ailleurs pas quand ils donnent l'impression de se mettre à parler dans une langue étrangère, ce peut être de l'anglais ou des expressions informatiques, personne n'a encore réussi à faire la différence.
  • De la rigueur et de l'organisation : on est loin des peintres fous qui travaillent seuls dans des ateliers obscurs. Pour qu'un site soit fonctionnel, il doit être conçu avec précision, et c'est l'un des talents des webdesigners.

Les formations existantes

motion design freelance

Il existe de nombreuses formations pour devenir webdesigner. D'ailleurs, ces derniers peuvent suivre des modules pour se tenir à jour dans les dernières technologies.

Les formations qualifiantes, elles, vont de Bac+3 à Bac+5 et peuvent être suivies dans des écoles d'art ou de communication visuelle. On retrouve ainsi des cursus aussi bien aux Gobelins, à Estienne, à l'École Nationale des arts décoratifs que dans les Supinfocom ou l'Iscom, entre autres.

Les universités publiques présentent également des parcours licences ou masters dans ce domaine.

Tous ces diplômes peuvent faciliter l'accès à un poste en agence, en plus d'un portfolio bien étoffé.

Il est possible de choisir l'option webdesigner après un parcours dédié au graphisme ou à la technique informatique, au choix, des passerelles existent dans les deux cas.

La rémunération d'un webdesigner


Le salaire d'un webdesigner débutant tourne autour de 1 800 € bruts par mois pour atteindre les 2 900 € avec de l'expérience. Les freelances peuvent augmenter leurs revenus, à condition de trouver suffisamment de clients.

C'est un métier qui a connu un fort développement et les agences sont maintenant en recherche de candidats réellement très bons dans leur domaine, et pas seulement « moyens ». Des compétences en référencement et en accessibilité de site seront de plus en plus souvent demandées avant tout engagement.

L'évolution du métier de Webdesigner


Un webdesigner peut évoluer dans sa carrière et terminer directeur artistique en fin de parcours. Ce métier est devenu de plus en plus important ces dernières années et l'on demande de plus en plus des professionnels capables aussi bien de s'autoformer que de gérer du CMS ou d'être efficace sur le responsive design.

L'avenir du métier ne pourra que suivre les avancées technologiques et l'on voit maintenant de plus en plus de sites prévus pour fonctionner sur différents supports. Les années suivantes conforteront sans doute ce schéma.


Trouver un webdesigner freelance

Webdesigner et vous voulez trouver des clients ?


Inscrivez-vous gratuitement sur Graphiste.com, partagez vos créations sur votre portfolio et répondez aux missions pour les webdesigner freelances.


Trouver un photographe freelance



Nos guides
Tarif d'un graphiste freelance
Les missions de graphistes freelances
Portfolios de nos graphistes
Aide sur Graphiste.com