Si l’animation 3D séduit de plus en plus, c’est notamment grâce à l’expertise des animateurs 3D, qui réussissent à créer des animations « plus vraies que nature ». Le métier est appelé à se développer dans les années à venir, alors comment faire pour devenir animateur 3D.


Quelles missions relèvent de l’animateur 3D ?


L’animateur 3D a pour principale mission de donner une réalité aux objets et/ou personnages à l’aide de logiciels informatiques. Si la tâche peut apparaître simple, elle implique néanmoins de pouvoir retranscrire les émotions et de se rapprocher le plus possible de la réalité du terrain. L’animateur 3D doit réussir à ce que son animation s’intègre parfaitement dans le décor, faisant de lui un élément essentiel dans ce travail d’équipe qu’est l'animation 3D.


animateurs 3D freelance

Quelles formations choisir pour devenir animateur 3D ?


Animateur 3D, animateur 2D ou infographiste, tous ces métiers impliquent un grand sens artistique et ce quelle que soit la spécialisation retenue. Même si l’animateur 3D doit, en outre, garantir une parfaite maitrise des outils informatiques permettant ces créations originales, il se doit aussi, comme les autres professions en la matière, de démontrer son talent créatif. C’est pourquoi, les principales formations, plébiscitées par les entreprises recrutant en ce domaine, relèvent du domaine artistique.

Plusieurs diplômes et cursus représentent les voies les plus suivies et les plus prometteuses. Après le bac, le candidat ou la candidate pourra ainsi s’orienter vers :

  • Le Diplôme des métiers d’Art (DMA) avec spécialité animation. C’est la formation reine des cursus Bac +2
  • Le diplôme de conception et de réalisation de films d’animation s’obtient en 3 ans après le bac
  • Le choix d’une grande école artistique, qui propose de suivre un cursus de 4 ou 5 ans pour décrocher un titre de dessinateur – concepteur avec la possibilité d’opter pour la spécialisation animation
  • L’entrée à l’université pour tenter de décrocher une Licence ou un DUT d’Infographie – Informatique

C’est à l’issue de l’une ou l’autre de ses formations, que les candidat(e)s pourront être recruté(e)s par les employeurs spécialisés dans ce domaine.


animateurs 3D freelance

Quelles compétences et quelles qualités pour devenir un animateur 3d ?


L’animateur 3D doit pouvoir répondre aux deux principaux enjeux du métier. D’un côté, au même titre que l’animateur 2D, il se doit d’être créatif et de disposer d’un sens artistique aigu. La tâche de ce professionnel de l’image reste en effet fortement liée à cet aspect de la création visuelle. Mais l’animateur 3D doit, en outre, maitriser les outils informatiques permettant l’animation des objets et / ou des personnages, qu’il crée. Ces deux aspects du métier sont indissociables, et une créativité exacerbée ne peut compenser une lacune dans cette maitrise des outils et inversement.

La créativité ou le sens artistique de l’animateur 3D doit être complétée par une solide formation artistique. Les candidats à cette profession doivent ainsi afficher un grand sens du détail mais aussi une parfaite connaissance de l’anatomie. Animer un objet ou un personnage devra par exemple s’accompagner de la possibilité de véhiculer des émotions à travers ces animations. Curieux, l’animateur 3D doit se tenir informé des dernières tendances, des innovations technologiques les plus récentes mais aussi (et surtout) des évolutions des goûts des consommateurs.

Enfin, si l’animateur 3D doit pouvoir travailler en solitaire, seul devant son écran ou sa tablette pendant de longues heures, il doit aussi être en mesure de s’insérer dans une équipe. Le plus souvent, l’animateur 3D interviendra après le travail du modeleur 3D et il confiera les résultats de son travail au coloriste, qui sera en charge de le peaufiner et de lui donner corps. Un travailleur solitaire pour un travail d’équipe, voilà une double contrainte pour l’animateur 3D.

Ce professionnel de l’animation d’images devra également faire preuve d’un grand sens de l’écoute, puisqu’il sera en permanence en relation avec le directeur artistique, les services techniques de pré ou post-production mais aussi avec de nombreux artistes.


Quel statut prendre pour devenir animateur 3D freelance ?


animateurs 3D freelance

Une fois son diplôme en poche, et ses compétences de graphiste 3D validées dans une école spécialisée, l'animateur 3D peut opter pour un parcours de freelance. Concrètement, cela signifie qu'il devient travailleur indépendant.

Il est souvent conseillé d'adopter le statut de micro-entrepreneur pour débuter. Il s'agit d'un équivalent à l'ancien statut d'auto-entrepreneur. Les charges sont moins élevées et c'est donc un statut avantageux. Dans ce cas, le graphiste n'est pas assujetti à la TVA, sous condition que son chiffre d'affaires ne dépasse pas un certain seuil.

Pour conserver le statut de micro-entreprise, il y a un plafond de CA à ne pas dépasser. Cependant, pour débuter et trouver sa clientèle, c'est suffisant. De plus, ce statut peut évoluer par la suite, par exemple en EIRL ou SASU.

La question qui peut ensuite se poser est le choix entre le statut de micro-entrepreneur en libéral ou en artisanal. Cela peut dépendre des missions qui lui sont confiées. En libéral, le rôle de l'animateur 3D est centré sur le conseil. Son métier est alors d'apporter une expertise.

C'est un véritable consultant. Dans ce cas, il dépendra de l'URSSAF. Si le souhait du graphiste est de se concentrer sur des missions d'exécution de dessins, illustrations, en 2D motion design ou sur ses compétences d'animation, de coloriste, de modeleur de personnages 3D ou son travail sur after effect, il peut choisir de se déclarer comme artisan.

Dans ce cas, il dépend de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. Le plus simple est de se renseigner, auprès d'autres freelances déjà en activité. Mais aussi sur son lieu de formation. L'URSSAF et la CCA pourront fournir des informations indispensables pour se lancer. En tant que micro-entrepreneur, l'obligation est de déclarer ses recettes chaque mois ou chaque trimestre et de régler ses cotisations dans la foulée.


Quel salaire pour un animateur 3D ?


Le salaire de l'animateur 3D va dépendre de son statut. Le cursus qu'il a suivi lui a offert des compétences larges qu'il est essentiel de valoriser. En tant que débutant et s'il est salarié, le graphiste 3D peut espérer être rémunéré entre 1 800 et 2 200 euros brut par moi. Cependant, tout dépend de l'entreprise pour laquelle il travaille et des tâches qui lui sont confiées.

Si celui-ci est partie prenante dans un projet et pas seulement un simple exécutant, alors, son salaire peut être plus élevé. S'il officie dans le domaine des jeux vidéos ce sera également le cas. Le salaire n'est, bien entendu, pas figé mais évolutif, notamment avec l' ancienneté au sein de l'entreprise. Alors, au bout de quelques années, le salaire mensuel peut se situer au-dessus de 3 000 euros par mois.

En tant que freelance, le salaire du graphiste 3D peut être extrêmement variable. En micro-entreprise, il va dépendre des recettes mensuelles et des cotisations qui en découlent. Aussi, le choix des missions, leur complexité, et leur régularité va déterminer la réussite de l'entrepreneur. Il peut rencontrer des périodes creuses ou fastes. Il faut jongler avec ces dernières, surtout au début.

La carrière d'un freelance peut démarrer avec son lot d'incertitudes, mais la réalisations d'un travail de qualité peut fidéliser les clients sur le long terme. Lorsque l'activité se pérennise, celle-ci peut devenir très rémunératrice. Il faut donc faire preuve de patience, de détermination et de constance.


Animateur 3D : comment travailler dans l'animation et les jeux vidéos ?


animateurs 3D freelance

Le domaine des jeux vidéos est en continuelle expansion. C'est donc un secteur en pleine croissance qui recrute des experts. Le travail de l'image est celui qui intéresse le plus les studios car leurs effectifs sont en majorité composé de graphistes. Certains cursus proposent d'ailleurs des spécificités propres à l'animation et aux jeux vidéos. Or, beaucoup d'animateurs 3D caressent le rêve de travailler dans un grand studio d'animation ou sur le conception des prochains jeux à succès.

Il y a donc une certaine concurrence. Les candidatures sont nombreuses. Pour se démarquer, une spécialisation dans l'un de ces domaines est la bienvenue. Mais valoriser son expérience également. Les stages proposés dans le cursus scolaire, sont évidemment des expériences riches qui peuvent être la porte d'entrée dans une entreprise ou du moins la preuve que vous avez fréquentées des studios de renom. Les recommandations des maîtres de stage peuvent jouer en la faveur des jeunes diplômés.

Les freelances ont aussi la possibilité d'intervenir sur des projets d'animation et de jeux vidéos. Pour les projets de grande ampleur, certaines entreprises peuvent déléguer plusieurs aspects à des indépendants. Ce sera une manière de se confronter à cet univers et de faire ses preuves. Des missions régulières sur des projets d'envergure montrent vos compétences et de votre sérieux. Cela peut donc conduire à une évolution vers un changement de statut, voire une embauche dans une entreprise spécialisée.

Il y a donc différentes façons d'approcher cet univers qui recrute mais se montre sélectif. Le savoir-faire, la créativité et la ténacité sont donc les maîtres-mots. À moins que vous vous lanciez vous-même dans ma création d'un film d'animation ou d'un jeu vidéo ? Un projet exigeant mais passionnant, dans lequel vous pouvez vous associer avec d'autres jeunes diplômés.


Quelles évolutions pour le métier d’animateur 3D ?


Dans les jeux vidéo, les dessins animés ou encore les films d’animation, la demande d’animation 3D ne cesse de progresser depuis plusieurs années. Cependant, l’animateur 3D doit, aujourd’hui encore, pouvoir faire face à une baisse d’activité de son entreprise, en étant polyvalent (animateur 2D, graphiste, ….).

Avec l’émergence progressive de l’animation 3D dans la vidéo marketing, les perspectives pour l’avenir apparaissent néanmoins optimistes et prometteuses. L’animateur 3D pourra ainsi se spécialiser de plus en plus dans la maitrise des nouveaux outils informatiques et devenir responsable artistique voire chef de projet.



Trouver un animateur 3D freelance

Vous êtes Animateur 3D et vous voulez trouver des clients ?


Inscrivez-vous gratuitement sur Graphiste.com, partagez vos créations sur votre portfolio et répondez aux missions pour les animateurs 3D freelances.


Trouver un animateur 3D freelance



Nos guides
Tarif d'un graphiste freelance
Les missions de graphistes freelances
Portfolios de nos graphistes
Aide sur Graphiste.com