Conseils graphiques Typographie

Maîtriser les espaces dans votre typographie

espacement typographie
Publié par Élise Duret

La typographie, c’est l’art d’assembler des caractères pour former des mots, puis des phrases.

On connaît tous les différents espaces qui séparent les mots : insécables, fines insécables, sécables… Mais aujourd’hui, nous allons parler de l’espace comprise entre les caractères et comment modifier son crénage et son approche. Vous allez ainsi découvrir que maîtriser les espaces dans votre typographie va vous permettre de donner du style à une police d’écriture au demeurant très banale !

 

Qu’est-ce que l’approche et le crénage  ?

Pour maîtriser vos espaces dans votre typographie, il y a deux termes que vous devez connaître : l’approche et le crénage. En voici une définition et comment vous pouvez les utiliser pour des créations au design original.

 

L’approche : définition

L’approche, aussi appelée interlettrage, consiste à ajouter de l’espace entre les caractères pour étirer un mot. La technique est souvent utilisée pour les titres pour améliorer sa lisibilité. L’approche peut aussi être dite « négative » lorsque l’on supprime l’espace, mais elle est rarement utilisée, car illisible.

Exemple :

  • Approche positive (+ 2 points) : GRAPHISTE
  • Approche neutre : GRAPHISTE
  • Approche négative (- 2 points) : GRAPHISTE

L’espacement cohérent, c’est-à-dire que l’espace étiré ou condensé entre les lettres est ajusté en fonction de la chasse des polices.

Exemple d’approche positive sur les titres de cette page web réalisée par NILESNA

Pour régler l’approche de votre texte, sélectionnez-le et rendez vous sur le panneau Caractère => Position => Espacement et modifiez sa valeur.

À savoir
La chasse, ou avance est la largeur du dessin (glyphe) d’un caractère. Elle peut être fixe et dans ce cas lorsque vous modifiez l’approche de votre mot, l’espace reste identique entre chaque caractère ou elle peut être variable et l’espacement est donc là proportionnel.

 

Le crénage : définition

Le crénage ou approche de paire, quant à lui, consiste à ajuster l’espace entre les caractères de façon individuel. Le crénage est utilisé automatiquement sur les lettres dont les espaces sont particulièrement visibles comme V, W et Y. Imaginez que vos lettres soient comprises dans des cases, en ajustant le crénage, vous permettez au caractère suivant d’empiéter sur sa case.

crénage police

Vous remarquerez que le « é » est venu combler l’espace du V, rendant la lecture plus harmonieuse et vos conceptions plus design.

logo Zara

Zara a modifié le crénage de son logo lors de sa refonte

Sur les logiciels graphistes comme Indesign, vous trouverez trois options de crénage :

  • Le crénage métrique: intégré au tableau de crénage de votre police, c’est le paramètre par défaut. Il attribue des valeurs aux paires de crénages qui posent problème comme LA, WA, WE, Ya… et règle automatique leur espacement.
  • Le crénage optique: ici il ajuste l’espace entre les lettres en fonction de leur forme, ce qui peut être utile lorsque vous utilisez différentes polices.
  • Le crénage manuel: là vous modifiez à votre guise l’espacement de votre typographie et pouvez ainsi laisser libre cours à votre imagination !

 

Les combinaisons de lettres à modifier

Voici un petit lexique des différentes lettres qui méritent un crénage manuel pour des conceptions originales et esthétiques :

  • Les lettres inclinées telles que : A, K, V, W, Y
  • Les lettres avec bras : F, L, T
  • Les combinaisons de lettres : WA ou VA (n’importe quel ordre) ; T ou F + une voyelle en minuscule.

Ces combinaisons de lettres s’associent souvent très mal avec les autres caractères. Apporter quelques ajustements suffira pour avoir une typographie plus harmonieuse.

 

Rappel de la bonne maîtrise des espaces en typographie

Mise en page de Mathilde_rommelaere

Puisque nous sommes sur le sujet « espace » en typographie, autant rappeler quelques règles de bases !

  • Pas d’espace avant et une espace après ces trois signes de ponctuation : la virgule, le point et les points de suspension.
  • Une espace avant et une espace après ces quatre signes de ponctuation : deux-points, point-virgule, point d’exclamation et point d’interrogation.
  • Une espace avant le crochet (ou la parallèle) ouvrant et une espace après.
  • Une espace avant et après chaque guillemet.
  • Une espace entre un tiret et le texte.

 

Pour conclure
Le crénage et l’approche ne sont pas toujours faciles à prendre en main. Ils sont pourtant très importants pour maîtriser les espaces dans votre typographie afin d’obtenir un rendu plus équilibré. Cependant, si vous souhaitez obtenir un design parfait pour vos textes, nos graphistes professionnels maîtrisent les espaces à la perfection !

 

Laissez un commentaire