L'ombre de la sardine

Je voyageais en Italie et je regardais ces veilles pandas qui sillonnent les rues. Les gens sont tous coincés, ratatinés dedans. A quoi rêvent-ils ? Quelles sont leurs passions ? Où vont-ils dans cette petite boite de fer ? Loin peut-être ... Qui sait ...

Autres réalisations
Le petit chaperon rougeUn hotel 5 milliards d'étoilesLes femmes qui rêvent d'un camionLa légende du Kraken
Mots-clés
Enfantvanlifevie nomadeféminismedigital paintingbande dessinéerêveconteroman graphiquecaractèrescharacter design
Licence